Marguerite Declercq, veuve indépendantiste

21 contributions

Publié le jeudi 16 septembre 2010 à 17H00

L’épouse du secrétaire général de l’Union calédonienne, Pierre Declercq, assassiné chez lui le 19 septembre 1981, s’apprête, dimanche, à célébrer le 29e anniversaire de la mort du militant indépendantiste au cimetière de La Conception.

Pour lire cet article payant, abonnez-vous
pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H




  Réagissez

Pour contribuer et recommander vous devez être connecté (création de compte)

Avertissement
Nous vous rappelons que vous avez, lors de la création de votre compte, accepté les conditions d’utilisation du site. Celles-ci proscrivent notamment la diffamation, l’incitation à la haine raciale, l’atteinte aux bonnes mœurs.
Nous vous prions donc de respecter strictement la charte d'utilisation du site www.lnc.nc. A défaut, votre compte sera banni du site.
Voir aussi : Les dix commandements du Club

Vos dernières contributions


Contribution modérée

Commentaires anonymes

22/09/2010 à 19h58

....et commençons par consulter les archives
du standard du CHT G.Bourret pour le soir du
19 Septembre 1989 on risque d'y voir des faits
que personne n'a cru bon d'appronfondir à l'époque..

Commentaires anonymes

22/09/2010 à 16h14

Quel sujet extraordinaire ! Un vrai héros du militantisme socialo-kanakiste... Vivement le prochain anniversaire, on s'ennuyait.
Oui, ouvrons une enquête pour retrouver l'assassin : cela pour la vérité, mais que l'on arrête de nous bassiner avec les histoires politiques, qui dépassaient et de loin, notre héros malgré lui. C'est une victime, et d'abord de sa propre bêtise ...

Commentaires anonymes

22/09/2010 à 12h06

[quote name="nondoue"][quote name="steph"];-) ;-) Une grande pensé à madame declercq qui est très très grande dame gentille et très sympathique j'étais très contente d'être l'une de vos élèves au lycée Do-Kamo!!!Je suis de tout coeur avec vous lors de la célébration du 29ème anniversaire de l’assassinat de votre défunt mari!!! :-) :-)[/quote]
Très très grande dame gentille et très
sympathique......

Ben dis donc ..................[/quote]

Et alors, ça te gêne nondoue???? Pourquoi tu dis ''ben dis donc''??? tu sousentends quoi?? Je le confirme qu'elle est très sympa et très gentille.
Toutes mes pensées sont avec vous madame Declercq et encore toutes mes condoléances pour votre défunt mari.
Pour ceux qui trouvent que l'article ne leur intéresse pas alors allez commenter ailleurs et dénigrer les indépendantistes dans un autre article.

Commentaires anonymes

22/09/2010 à 11h20

[quote name="nondoue"][quote name="steph"];-) ;-) Une grande pensé à madame declercq qui est très très grande dame gentille et très sympathique j'étais très contente d'être l'une de vos élèves au lycée Do-Kamo!!!Je suis de tout coeur avec vous lors de la célébration du 29ème anniversaire de l’assassinat de votre défunt mari!!! :-) :-)[/quote]
Très très grande dame gentille et très sympathique......
Ben dis donc ..................[/quote]

Egalement une grande pensée à Madame Declercq qui a également été ma prof. de Physique/Chimie au Lycée Do-Kamo.
Bon courage pour la suite de votre combat.

Commentaires anonymes

22/09/2010 à 08h07

[quote name="steph"];-) ;-) Une grande pensé à madame declercq qui est très très grande dame gentille et très sympathique j'étais très contente d'être l'une de vos élèves au lycée Do-Kamo!!!Je suis de tout coeur avec vous lors de la célébration du 29ème anniversaire de l’assassinat de votre défunt mari!!! :-) :-)[/quote]
Très très grande dame gentille et très sympathique......
Ben dis donc ..................

Commentaires anonymes

22/09/2010 à 03h49

;-) ;-) Une grande pensé à madame declercq qui est très très grande dame gentille et très sympathique j'étais très contente d'être l'une de vos élèves au lycée Do-Kamo!!!Je suis de tout coeur avec vous lors de la célébration du 29ème anniversaire de l’assassinat de votre défunt mari!!! :-) :-)

Commentaires anonymes

19/09/2010 à 15h11

ânes et non annes espèce d'âne

Commentaires anonymes

19/09/2010 à 04h26

C'est exact, tout le monde le sait, tout le monde en parle avec des personnes de confiance #7 et #10 Mais omerta officielle. Jusqu'à quand ?

Commentaires anonymes

18/09/2010 à 09h44

pourquoi il ne s'est pas occupé des pauvres bretons ou des corses et des basques, pourquoi venir foutre la ***** ici?
dommage pour sa famille mais au lieu de jouer au guerrier il aurait dû penser a elle en premier!
en effet on oublie souvent qui a tué tjibaou et yéwéné, facile après que c'est la faute des "blancs"

Commentaires anonymes

18/09/2010 à 08h25

Un parmis tant d'autres qui a oeuvré pour la liberté du peuple kanak au péril de sa vie en laissant derrière lui une femme et des enfants.

Aujourd'hui la donne n'a pas vraiment évolué, donc au point ou le pays en est "advienne que pourra"

Commentaires anonymes

18/09/2010 à 08h10

[quote name="lucide"]Assassiné par son propre camp politique, parce que blanc. Il concevait une indépendance kanak pluriethnique, d'autres entendaient -et entendent tjs, kanak au sens strict. Z'allez voir qu'il va pas rester longtemps mon commentaire. Aucune importance, tout le monde sait.[/quote]

Un peu comme trop souvent quand l'Histoire de notre Caillou est évoqué et en particulier la disparition de Jean Marie et Yéyé, "on oublie" à chaque fois de dire qui les a supprimés et pourquoi... :-*

Commentaires anonymes

17/09/2010 à 18h08

Assassiné par son propre camp politique, parce que blanc. Il concevait une indépendance kanak pluriethnique, d'autres entendaient -et entendent tjs, kanak au sens strict. Z'allez voir qu'il va pas rester longtemps mon commentaire. Aucune importance, tout le monde sait.

Commentaires anonymes

17/09/2010 à 17h01

Pierre Declercq...assassiné...pour avoir milité passionnément pour l'indépendance ?

C'est une affirmation à démontrer car à l'époque les socialistes au pouvoir ont dû faire le nécessaire pour trouver l'auteur du meurtre. Mitterrand promettant, dans ses 101 points, l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, s'il avait pu faire porter le chapeau aux loyalistes il ne se serait pas gêné.

Depuis quelques temps les fusils reparlent, voyez de quel bord ils se trouvent.

Commentaires anonymes

17/09/2010 à 09h46

[quote name="andre"]la lutte sera toujours la tant que toi le blanc tu sera sur cette terre[/quote]

elle continura surtout tant qu'il y aura des ânnes comme toi sur cette terre !! oui je crois que c'est plutôt ça !

Contribution modérée

Commentaires anonymes

17/09/2010 à 06h40

Declercq, "martyr blanc de l'indépendance kanak socialiste" : enquête faite, publiée très discrètement, dans quelques bibiothèques quelques exemplaires. Qui risquent de disparaître.

Commentaires anonymes

17/09/2010 à 06h20

#5 ..Marguerite Declercq .... — tumoana 16-09-2010 07:25
...Mr ..Tardy ..soit tu ..dis ! .. où soit tu ..n'dis ! pas ! ... mais sur la tranche ...c'est pas ..kool ! ...

--------------------------

Je n'dirais ...
Moi je n'dirais que tu m'as très bien compris !

Commentaires anonymes

17/09/2010 à 04h53

qu'est ce qu'on en a faire d'une veuve indépendantiste y a pas quelle en calédonie ! mais franchement y a d'autre sujet plus intéressant !

Commentaires anonymes

17/09/2010 à 04h25

...Mr ..Tardy ..soit tu ..dis ! .. où soit tu ..n'dis ! pas ! ... mais sur la tranche ...c'est pas ..kool ! ...

Contribution modérée

Contribution modérée

Commentaires anonymes

16/09/2010 à 23h26

" Sa progression est fulgurante " ... sa mort aussi.
encore une cérémonie de mes deux qui ne servira à rien.

Commentaires anonymes

16/09/2010 à 18h28

...a toujours rien compris comment ça marche chez nous...

TRES TRISTE ,mais pas de langues de bois...

Drôle de couleur aussi ,Le Pierre !

C'est ça ausi La Kalédonie de chez les nous Zautres...

Commentaires anonymes

16/09/2010 à 18h20

Le climat est tendu et Pierre confie à sa femme : « On est observés, mais tu n’en reviendrais pas de savoir qui… » Le 19 septembre 1981, il note sur son cahier qui organise toute sa vie : « Il faut travailler aujourd’hui à rattraper le temps perdu. » Dans la soirée, alors que sa femme dort, et que deux des trois filles ont été étrangement invitées à dormir ailleurs, un coup de fusil tiré au travers de la fenêtre met un terme à la vie de Pierre Declercq. « On a vécu treize ans d’une vie intense », dit Marguerite aujourd’hui, elle qui habite toujours à la même adresse. Après un exil de trois ans à Lifou.
« Si je suis restée en Calédonie, c’est pour savoir la vérité (NDLR : qu’elle ne cherche pas) et parce que, contrairement à moi, mes filles et mes dix petits-enfants sont d’ici », explique-t-elle. Vingt-neuf ans plus tard, l’assassin de son mari court toujours, ayant bénéficié de l’amnistie décrétée après les événements. Elle se dit heureuse. Enseignante jusqu’en 2007, elle a repris le flambeau syndical, localement, « à mon niveau à moi, mais toujours indépendantiste ».

---------------

1) « On est observés, mais tu n’en reviendrais pas de savoir qui… »

2) l’assassin de son mari court toujours, ayant bénéficié de l’amnistie décrétée après les événements.

Une histoire fabuleusement passionnante.
2 éléments très révélateurs...

À quand une réelle enquête ? À quand de réels historiens de cette genèse des événements, du mouvement insurrectionnel et du leadership de ce mouvement ?


Légal

  • Droits de reproduction
    et de diffusion réservés

    © 1999-2014
    Les Nouvelles Calédoniennes
  • Recommandations LNC.nc

    Gardons Contact !