Environnement. Montée du niveau des océans

Le SOS des îles Marshall

18 contributions

Publié le mardi 05 mars 2013 à 03H00

Menacées de disparaître avec la montée des eaux, les îles Marshall appellent le Conseil de sécurité des Nations unies à l’aide, soulignant que ces questions de sécurité régionale tombent directement sous leur responsabilité. Ce que conteste le Conseil.

Pour lire cet article payant, abonnez-vous
pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H




  Réagissez

Pour contribuer et recommander vous devez être connecté (création de compte)

Avertissement
Nous vous rappelons que vous avez, lors de la création de votre compte, accepté les conditions d’utilisation du site. Celles-ci proscrivent notamment la diffamation, l’incitation à la haine raciale, l’atteinte aux bonnes mœurs.
Nous vous prions donc de respecter strictement la charte d'utilisation du site www.lnc.nc. A défaut, votre compte sera banni du site.
Voir aussi : Les dix commandements du Club

Vos dernières contributions


07/03/2013 à 16h33

il faut les acceuillirs quelque part
le mieux c on Australie
ici ils seront les bien venu
sinon Domi13 arrête tes connerie a 2 bals

05/03/2013 à 17h33

en géologie c'est une transgression, inverse d'une régression,
et il en a toujours été ainsi depuis cinq milliards d'années,
c'est pas une digue qui va endiguer ça

05/03/2013 à 16h26

Pour un vrai marché intérieur qui puisse permettre aux artisans et commerçants de fonctionner et à la vie chère de se calmer (un peu), on estime qu'il faut atteindre 800.000 personnes. Y'a de la marge encore...

05/03/2013 à 15h40

Combien d'habitants diriez-vous que la NC peut accueillir tout en étant à l'aise?
A la Réunion ils sont presqu'un million!

D'autre part, Val: La France dépense une méga fortune au Mali mais de ne pas le dépenser couterait plus cher in fine!
Les habitants des Marshalls faut les accueillir quelque part, ça c'est sur! Ils parlent l'Anglais donc les pays de destination possible sont connus.

05/03/2013 à 15h16

Beaucoup de com n'ont rien à voir avec les îles Marshall et son gros problème de montée des eaux alors avant d'écrire n'importe quelle idiotie essayez de réfléchir un peu n'est- ce pas Titine.

05/03/2013 à 13h40

Tuvalu+Kiribati+Marshall = 160.000 personnes. On serait 400.000. ça commencerait à avoir un peu plus d'allure pour un futur pays... et un vrai marché intérieur, ça ferait du bien à la vie chère.

05/03/2013 à 13h31 | 1

Vous voulez faire avoir une crise cardiaque à Loulou avec vos conneries. Accueillir tous ces gens ici ? Moi ça me dérange pas du tout depuis le temps que je dis qu'il faut faire venir du monde ici, ainsi on pourra repeupler les îles qui se meurent d'après certains, il va y avoir des champs à perte de vue, la pêche va redémarrer ainsi que l'huilerie d'Ouvéa. C'est des courageux ces gens là ! 50 000, c'est une goutte d'eau étant donné la place qu'on a dans ce pays vide

05/03/2013 à 13h19

Oui Djédou, accueillons nos frères des îles Marshall ici en Calédonie. Mais pourquoi tu dis "temporairement" ? L'eau va continuer à monter durant tout le XXIème siècle. Ce sont des réfugiés climatiques qui cherchent de nouvelles terres. Alors, qui pour leur faire une place ? pour leur donner des terres ? de l'emploi ? une protection sociale ? des places dans les écoles ?
50.000 personnes qui ont fait le pari de l'indépendance en habitant sur des confettis au raz de l'eau ?
Allez, du courage les océaniens, ouvrez vos portes et votre porte-monnaie. D'autres attendent. Kiribati, Tuvalu, etc... On a de la place ici.

Contribution modérée

05/03/2013 à 11h53

Bonne idée djiédjou, accueillons les et aidons les a se former et à trouver du travail pour s'insérer dans un pays plein d'avenir et en construction

05/03/2013 à 11h53 | 1

Pour les iles marshal, bref, c'est une honte de plus de voir que la France va depenser des milliards d"euro pour le Mali et rien pour les iles marshal. (:))

Contribution modérée

Contribution modérée

05/03/2013 à 11h45 | 1

T'inquiètes Océanien, Valentine ne peut pas prononcer le mot France sans cracher du venin, même lorsqu'elle est hors sujet comme ici!
On parle des îles Marshall pas de la France...

05/03/2013 à 11h40

AIDONS NOS AMIS DES iLES MARSHALL
IL Y A ASSEZ DE PLACES ICI POUR LES ACCUEILLIR TEMPORAIREMENT, DANS NOS TROIS PROVINCES
TERRE D' ACCUEIL POUR NOS FRERES DU PACIFIQUE, UNE FORTE NOTORIETE POUR NOTRE PAYS KANAKY NOUVELLE CALEDONIE..............

05/03/2013 à 10h27

@ Valentine : tu t'égares un peu. La France ne dépend pas de l'Europe pour sa survie puisqu'elle en est le second plus gros contributeur financier après l'Allemagne (c'est donc plutôt le contraire). L'Europe est un pot financier commun. Elle (et donc la France) tient donc à bout de bras de nombreux plus petits pays en difficulté actuellement. Il ne faut pas inverser les rôles, même si la France, comme d'autres, peine en ce moment.
Mais cela nous éloigne du sujet de l'article....

05/03/2013 à 09h54

Sauf que la france a connu 2000 ans de développment et de progrès difficilement comparble aux pays d'océanie...pour ce qui concerne les mauvais cotés, ils sont a égalités

Contribution modérée

05/03/2013 à 08h35

«Il y a près de 35 ans, j’étais venu demander l’indépendance de mon pays et aujourd’hui, je suis venu demander une action pour sa survie. » c'es triste, mais bon, s'ils était resté sous la protecton d'un pays de tutelle, ils n'aurait pas eu besoin d'aller à 'ONU.
«Il y a près de 35 ans, j’étais venu demander l’indépendance de mon pays et aujourd’hui, je suis venu demander une action pour sa survie. » cette phrase aurait pu être mis ds la bouche de nombreux pays d'océanie et d'afrique notament.

05/03/2013 à 07h41

@ Océanien : Difficile pour les (faux) indépendantistes qu'ils sont pour la plupart, de méditer...
Car pour beaucoup d'entre eux, ils s'imaginent qu'avec l'indépendance kanak et le départ forcé des autres communautés,
Ils pourraient s'emparer des richesses laissées dans les banques, s'accaparer des maisons et immeubles du pays et les n'uzines,
Et devenir dès lors les maîtres absolus envers ceux et surtour celles qui auraient choisi de vivre sous le drapeau de leur "républic Kanaky"...

05/03/2013 à 06h39 | 3

Ben oui, choisir d'être un tout petit pays, sans ressources et sans moyens, c'est aussi exposer très vite sa population à toutes sortes d'impasses en cas de problèmes sérieux ou de catastrophe naturelle. Appartenir à un grand pays diversifie les solutions et recours possibles.
Aujourd'hui les Marshall, demain Ouvéa...

A méditer....

05/03/2013 à 06h29 | 1

"Il y a près de 35 ans, j’étais venu demander l’indépendance de mon pays et aujourd’hui, je suis venu demander une action pour sa survie."
ben oui t'avais qu'à bien réfléchir avant !


Légal

  • Droits de reproduction
    et de diffusion réservés

    © 1999-2014
    Les Nouvelles Calédoniennes
  • Recommandations LNC.nc

    Gardons Contact !