Pays
  • Louis Maxime Morandeau a payé cher ses mauvaises fréquentations. Les vols en bande l’ont envoyé directement à « la Nouvelle ». Malgré sa courte peine, et la possibilité qu’il avait de revenir, le jeune mécanicien s’installe et reste sur le Caillou. Ses deux mariages lui donnent une nombreuse descendance. Parmi elle, Louis José Barbançon, l’historien grâce à qui de nombreux Calédoniens ont découvert leurs origines pénales. Les cordonniers étant les plus mal chaussés, ce n’est pas lui qui a fait les recherches sur la condamnation de son grand-père, mais son cousin : Jean-Marc Morandeau.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • LIRE AUSSI
  • VOS RÉACTIONS
  •  

  • Article les plus lus