Le fait du jour

Que va-t-il vraiment se passer en 2014 ?

59 contributions

Publié le jeudi 06 octobre 2011 à 03H00

Un premier comité de pilotage sur l’après-2014 s’est tenu hier au haussariat. Il s’agit d’explorer différents scénarios institutionnels pouvant faire consensus entre les indépendantistes et les non-indépendantistes.

Pour lire cet article payant, abonnez-vous
pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H




Réagissez

Pour contribuer et recommander vous devez être connecté (création de compte)

Avertissement
Nous vous rappelons que vous avez, lors de la création de votre compte, accepté les conditions d’utilisation du site. Celles-ci proscrivent notamment la diffamation, l’incitation à la haine raciale, l’atteinte aux bonnes mœurs.
Nous vous prions donc de respecter strictement la charte d'utilisation du site www.lnc.nc. A défaut, votre compte sera banni du site.
Voir aussi : Les dix commandements du Club

Les dernières contributions


14/11/2011 à 18h25

Beaucoup de bons commentaires des deux cotes...

Je suis venu plusieurs fois sur votre ile, elle est belle, les problemes locaux incombent aux locaux et non a la metropole, trop facile d'accuser les autres. Ne faut-il pas apprendre a vivre ensemble ? Comme je le disais dans un autre forum on dirait parfois des querelles d'enfants trop gates. Regardez ce qui se passe dans la region mais aussi dans le reste du monde.

pour vous donner des points de references:

Regarder l'exemple des Iles Fidji, une belle independance non ?

Et Hawaii aussi , les US beaucoup moins consensuels que la France non ?

http://en.wikipedia.org/wiki/Hawaiian_sovereignty_movement
(desole en Anglais)

Et l'Australie qui a regle ce probleme il y a bien longtemps avec la quasi disparition des Abos.

A regarder la NC, wow je flash sur votre pays.

Peace bro
d'Australie

03/11/2011 à 08h21

Bien dit knkman!
Et Yo, ce que j'ai voulu dire c'est que si on veut un tant soit peu être démocrate et surtout réaliste, il ne faut pas oublier tous ceux qui ne sont pas comme toi

01/11/2011 à 19h40

pour les férus de démographie, la population canaque c'est près de 125 ooo "âmes" selon l'Isee en 2008, et tous ne sont pas indépendantistes comme les non-kanaks qui ne sont pas tous non-indépendantistes...Sortez de ces oeillères manichéo-politique, ni l'un ,ni l'autre ne représentez un bord comme l'autre...L'indépendance on s'en fout, comme le fait de rester sous le giron d'une république française en faillite: l'important c'est que les kanaks aient la place qu'ils leurs reviennent sur le plan social, économique et politique et qu'une identité calédonienne puisse en émerger:comment expliquer que les Etats Unis avec une population de 12% de noirs seulement aient un président noir alors que ce pays vient à peine d'avoir un président du congrès kanak et n'a jamais eu de président du gouvernement kanak!
La systématisation d'un racisme anti-kanak est réel sur le plan scolaire, socio-économique et politique ,c'est cela le fond du combat, et la France , en soutenant le processus d'autodétermination, s'est rendu compte de cet apartheid sous-jacent, qui tend à préserver les privilèges de quelques privilègiés, fonctionnaires et fils de colons criminels en particulier, et autres opportunistes malsains.Libérons la France de cette vermine profiteuse et laissons lui récupérer ses fonds dont elle a surement besoin en ces temps de crise...Quel que soit le moyen utilisé: d'un autodétermination limitée à l'indépendance, pouvu que l'on ait ce résultat...

27/10/2011 à 14h18

LES CAISSES DE L'ETAT FRANCAIS SONT VIDES ALORS LE PERE NOEL EST TERMINE DE PLUS AVEC LA CRISE MONDIALE IL FAUT SE REGARDER DANS UNE GLACE POUR RIEN VOIR !!!!!!! LES GENS SERONT OBLIGES DE METTRE LA MAIN A LA POCHE !!!!!!!

24/10/2011 à 23h15 | 1

La France quittera définitivement la NC le jour où il n'y aura plus de nickel sur celle-ci....!

Contribution modérée

12/10/2011 à 07h12

"Ici, un peuple est en attente devant un grand pas de l'histoire d'une decolonisation a reussir"
Val, un peuple de quelques 80 000 âmes contre 170 000 autres âmes! Tu crois pas que la balance penche d'un côté et que ce côté est très loin d'être celui dont tu te fais le (la) champion(ne)?
Arrêtes d'occulter la majorité écrasante!

11/10/2011 à 09h47 | 1

Rien du tout (c'est ce qui va se passer en 2014).
Les accords "matignon et aprés noumea"ce n'est q'une bombe à retardement,on n'a pas su trouver un terrain d'entente pendant tout ce temps,il faudrait peut-etre refaire vivre JL et J-M T pour qu'il nous donne la solution. Ce qui est sure ;c'est que ça va eclater ,meme nos élus sont depassés.J'espère que j'ai tort

07/10/2011 à 07h12

Ne vous inquietez pas, j'arriverai a vous demontrer que cette solution est la plus realiste pour la paix en NC et pas en France - car vos esprits sont trop ancres dans un moule et onne peut vous en vouloir. L'autodetermination est revolue et aucun retour en arriere mon pauvre mrjn51 - et Pierrot t'as encore du progres a faire pour ta comprehension du milieu insulaire, tu crois que tout va en bien en NC, tous les jeunes degagent et aucun respect a cause de toute la m... de societe de privilegies - et cote blanc et kanak - alors, les jeunes ne peuvent que reussir avec l'ADN -

06/10/2011 à 19h59 | 2

Valentine sais-tu ce qui est le plus "rigolo" dans tes propos ? tu nous reproches nos propos "nationalistes", mais je suis certain que tu soutiens le mouvement nationaliste corse, étant toi-même indépendantiste. Ah les contradictions.....

06/10/2011 à 19h23

En parlant d'indépendance beaucoup se réfèrent à l'Algérie, mais c'était en 1962.Il serait plus judicieux d'aller étudier l'indépendance et l'évolution après 30 ans au Vanuatu.Comment a évolué la vie, santé ,enseignement,niveau de vie....On ne peut pas faire de comparaison avec la France.Le mode de fonctionnement des Calédoniens étant totalement différent. Etudions les différents statuts des pays limitrophes et nous en tirerons un enseignement très profitable pour notre devenir.

06/10/2011 à 19h20

alors faudrait croire que les habitants de Mayotte sont des "bourrus" parcequ'ils ont demandés à être département français ? la bas ils n'avaient pas quelques énergumènes pour dire "ca commence à bien faire des propos nationalistes" ! et désolé mais ce qu'a fait une loi, une autre loi peut le défaire, et la constitution on a vu qu'on peut la changer quand on veut ! alors quid de la garantie de ne pas revenir en arrière ? Il suffira qu'exaspéré on foute le bord.el comme vous l'avez foutu en 84, et qu'il y ait des nouveaux accords pour la paix avec dans 20 ans un reférendum sur la départementalisation !!!

06/10/2011 à 19h14

et oui l'Algérie n'est pas restée française et alors? Le FLN a commis les pires atrocités sur ses ressortissants "traitres", ils ont pris et verrouillés le pouvoir (elle est belle la liberté), et 60 ans après il aura encore fallu que le peuple descende dans la rue car rien de ce qui lui avait été promis n'était arrivé ; pire m^me qu'avec les "colons" ; sauf que s'ils avaient avant la nationalité francaise, maintenant il faut risquer sa peau pour la retrouver pour essayer de bouffer à sa faim ! comme ca donne envie !

06/10/2011 à 18h48 | 1

Et bien je pense qu'il ne va pas se passer grand-chose en 2014. Tout est économiquement trop verrouillé et les politiques vont en profiter pour temporiser à mort. Nous sommes par ailleurs en pleine mondialisation galopante et il n'y a plus que quelques utopistes rêveurs pour croire que le Caillou peut s'affranchir des liens étroits et vitaux qui l'unissent à la France. Cela dit, il ne faut toutefois surtout pas renoncer au projet de l'émancipation sociale et culturelle du peuple kanak.

06/10/2011 à 18h40

Ui... c'est vrai l'Algerie aurait du rester francaise, tout comme le Vietnam et autres... Bref, vous etes vraiment des bourus!!! Allez manger du cassoulet ailleurs car ca commence a bien faire les propos nationalistes - un pays est en train de se creer, ceux qui ne l'ont pas tjs compris n'ont qu'a aller aux USA pour etre heureux et croquer de la pomme intelligente dans un monde virtuel. Ici, un peuple est en attente devant un grand pas de l'histoire d'une decolonisation a reussir. Et oui, on le sait que rien n'est facile - alors, les paradis artificiels ne sont plus d'actualite dans le monde, desole. Allez faire peter vos bombes ailleurs, messieurs les generaux de salon bien confortable!

06/10/2011 à 18h21

Il n'y a que les rêveurs naifs et les écervelés fanatisés (et ce n'est pas ce qui manque ici!) qui peuvent encore croire que l'indépendance leur apportera quelque chose de meilleur. Et il y aura toujours des politiciens véreux pour exploiter cela pour leur propre carrière politicienne. Je ne nommerai personne...
Malheureusement, après la fête et la casse qui ira avec, quand le vrai visage miséreux de l'indépendance se montrera, quelques semaines après, les naifs et autres fanatisés vont vite déchanter, et c'est à ceux qui les auront mené sur cette voie qu'ils demanderont des comptes... et là on rigolera...

06/10/2011 à 18h15

OZLME a écrit :
"les anti-indépendantistes vivent tellement bien ici que la vie sans la France ou plutôt sans les sous de la France les effraie tellement...."

Mais le plus absurde, le plus contradictoire, OZLME, c'est que les kanaks vivent aussi tellement bien avec la France, qu'ils ne s'en rendent même pas compte, ou pire, ne veulent pas l'admettre...

06/10/2011 à 17h08 | 2

OZLME tu as écrit:
"Les anti-indépendantistes vivent tellement bien ici que la vie sans la France ou plutôt sans les sous de la France les effraie tellement...."

Mais mon pov' Ozlme, si les anti-indépendantistes sont tellement bien avec la France, c'est parce qu'elle fait partie des plus grandes nations du monde, quoiqu'on en dise et ils en font partie.

Certes, nous ne crachons pas sur l'argent que la France nous octroie. Mais nous l'utilisons de notre mieux pour développer la N-C et la rendre encore plus belle et prospère, telle qu'elle est devenue aujourd'hui. Le sera-t-elle encore demain si ???...

Pour ma part, je considère que les plus assistés dans ce pays avec l'aide et l'argent de la France ce n'est sûrement pas ce que tu crois...

Et sans les sous de la France comme tu dis, ce sera la dèche sévère pour tous malgré les nuzines du nord et du sud qui vont surtout remplir les poches des investisseurs étrangers...

06/10/2011 à 17h03

Dans les ADN, c'est clair qu'on parle de 2018 (4 mandats de 5 ans à partir de 1998) Il est également clair que si au bout de 2 fois sans OUI à 51% soit 2020 et 2022 il est écrit qu'il faudra s'assoir de nouveau pour en parler
" les partenaires politiques se réuniront pour examiner la situation ainsi créée."
Il est écrit également
"Tant que les consultations n'auront pas abouti à la nouvelle organisation politique proposée, l'organisation politique mise en place par l'accord de 1998 restera en vigueur, à son dernier stade d'évolution, sans possibilité de retour en arrière, cette « irréversibilité » étant constitutionnellement garantie."
Combien de fois faudra-t-il consulter? Jusqu'à ce qu'il n'y ai plus d'anti-indépendantistes de vivants ou en nombre insuffisant??
Ca y ressemble drôlement en tous cas§

06/10/2011 à 17h02

Vous tous

Vous me faite peur avec vos commantaires
Malgres le depart de mes parents par les caldoches ( blanc )
Je vous vois mal tout seul malgres les loups
Venez vivre en metropole !!!!
Vous aurez envie de repartie queque année apres
C'est le cas depuis trois a quatre ans

06/10/2011 à 16h41 | 1

En 2014 ?
La Frônce est indépendante !
Et l'Europe est en CFP !
Martin est encore en tôle.
Le stade de Païta tient avec du scotch,
E. Nouar radote toujours sur RRRB
Et la SLN fabrique du Nutella...

Kalinovski a bétonné toutes les plages
(...pour le sable ds les claquettes)
On bouffe du crabe en boîte (made in China)
Et LKU, le président, pèse 180kg !

Ca fait vachement envie...

06/10/2011 à 16h39

@mrjn51 : lors de l'indépendance de l'Algérie, celle-ci avait le statut de département .
Les réponses particuliéres à la nationalité concernant l'Algérie font l'objet de l'art 32 et suivant du code civil (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=C2067B9214CF08AB974DEC340C1984B7.tpdjo10v_2?idSectionTA=LEGISCTA000006136098&cidTexte=LEGITEXT000006070721&dateTexte=20111006)
De plus les accords d'Evian précisaient que l'Algerie s'engageait dans un délai de 3 ans à donner la nationalité algérienne aux "européens" installés durablement, ce qui n'a jamias été fait: on connait la suite avec la menace "à la mer ou le cerceuil".

06/10/2011 à 16h37

Entièrement d'accord avec Prosper en ce qui concerne les armes aux placards, d'autant plus que nos "têtes pensantes" n'ont rien trouvé de mieux que de libéraliser la vente d'armes et de cartouches à l'approche de 2014.....

06/10/2011 à 16h23

OZLME : Les "anti indépendantiste" comme vous les appelez dédaigneusement ne peuvent prendre sur leur dos toute la misère du monde...Si on est content de notre sort c'est parcequ'on travaille ; ce n'est pas l'indépendance qui donnera du travail à ceux qui décident que la vie est plus belle à trainer et à se la couler douce. L'argent de la France ? pour le quidam de base il en voit pas la couleur ; par contre on tient à ce que nos enfants aient un niveau d'éducation correct et m^me très bon, on a pas envie que les portes d'études supérieures leur soient fermées pour cause d'enseignement lokal. ET quand on a travaillé ici, construit sa maison ici, fait sa vie ici il me semble normal qu'on ait pas envie de tout balayer d'un trait pour l'ego de quelques uns...

06/10/2011 à 16h00

pourtant si on reprend le ca de l'indépendance en algérie :
Avant l’indépendance de l’Algérie, département français, tous les habitants d’Algérie avaient la nationalité française y compris les musulmans et les berbères.
Au moment de l’accession à l’indépendance, la majorité des musulmans et berbères relevaient du statut civil de droit local ne jouissant pas des même droits que les citoyens français métropolitains.
L’Ordonnance du 21 juillet 1962 est venue préciser les conditions de perte ou de conservation de la nationalité française après l’indépendance de l’Algérie. Elle a effectué une distinction entre les personnes de statut civil de droit local et les personnes de statut civil de droit commun (citoyens français à part entière).
1) Les personnes de statut civil de droit commun citoyens français régis par la loi civile française (s’agissant du droit de la famille et du droit de la propriété) disposant des même droits politiques que les personnes originaires de métropole, ont conservé la nationalité française sans effectuer aucune démarche.
Ont conservé la nationalité française de plein droit :
les personnes d’ascendance métropolitaine,
les personnes d’origine européenne ayant acquis la nationalité française en Algérie,
les juifs originaires d’Algérie,
les personnes nées de parents dont l’un relevait du statut civil de droit commun,
les personnes originaires d’Algérie de statut musulman ayant accédé au statut de droit commun par décret ou par jugement avant l’indépendance.

06/10/2011 à 15h59

J’ai toujours pensé qu’on met fin à la guerre,
Lorsque les deux parties mettent les armes en terre.
Mais j’ai peur qu’ici elles ne soient qu’aux placards,
Et puis que quelques uns les ressortent plus tard.

Comme je l’ai déjà maintes fois exprimé,*
Nous sommes acculés à un vote biaisé.
Le plus long du chemin .......................
........................................................

Le nombre de caractéres est limité, Pour lire la suite :
http://prosper-nc.blogspot.com/2011/10/une-democratie-sur-mesure.html

06/10/2011 à 15h53

les anti-indépendantistes vivent tellement bien ici que la vie sans la France ou plutôt sans les sous de la France les effraie tellement....
Alors les kanak c pas demain la veille qu'on aura notre indépen...

06/10/2011 à 15h36

@mrjn51 :Le code civil précise qu'en cas d’indépendance, sont formellement exclues du cas de réintégration par déclaration, les personnes qui auront perdu perdu la nationalité française au profit de la nationalité calédonienne (ou canaque) par l’effet de l’accession à l’indépendance, ou par décret de libération des liens d’allégeance votés par le nouvel Etat (art 32-3).
Or revenir sur ce texte serait ouvrir la boite de Pandore que beaucoup de nationaux de pays décolonisés attendent pour ré-intégrer la nationalité française : il faut savoir que l'Etat reçoit en moyenne 500 demandes annuelles en provenance de l'Algérie par exemple, toutes refusée.
La France est une République indivisible, donc si la NC devient un Eat libre associé type commonwealth ou autre c'est un Etat souverain dans les faits qui a convenu une convention avec la France pour les déléguer certaines compétences que chacune des parties pourra rompre unilatéralement.
A cela s'ajoute que la NC ne fera plus partie des PTOM et ne pourrait sans douta pas voter pour les éléctions nationales métroplitaines.

06/10/2011 à 15h34

tu es génial pandanlos, quand je suis dans tes bras je vois la vie en rose...ze

06/10/2011 à 15h20 | 1

Mais si... mrjn69 !!!
Un pot à moi qui a assisté hier soir à la conférence de Mathias Chauchat organisée pour la sortie de son bouquin dans une librairie de la place, me dit qu'il y a justement une possibilité de conserver sa nationalité et même de recevoir les subventions de l'ex-puissance "coloniale".
Tel est le cas des Iles Cook.
Celles-ci sont reconnues par les Nations Unies et, étant associé comme Etat à la N-Z, elles ont donc un Premier ministre et élisent ses ministres pour le fonctionnement et la gestion du pays ainsi que pour ses relations extérieures.
Même, si nécessaire, en cas de crise majeure, elles pourraient voter contre la... NZ !
La seule différence c'est que dans cet accord signé entre ces deux nations (et accepté par l'ONU) les Cook pourraient, si elles le souhaitent, un jour, de se séparer définitivement de la NZ !
En attendant, reconnu comme Etat à part entière et Associé à la N-Z, ses habitants conservent la nationalité Néo-Zélandaise et leur pays reçoit les aides et subventions de l’autre Etat partenaire.
Dans la logique française, c’est un peu plus compliqué ! Mais rien n’est impossible depuis que sont pondus et agréés les Accords de Matignon puis celui de Nouméa.
Les modifications constitutionnelles, on les connait bien maintenon, n’est-ce pas !!!
Bien que anti-indépendantiste primaire, je me demande s’il n’y a pas là matière à réflexion pour nous sortir définitivement de cette question « indépendance et anti-indépendance » qui mine nos relations et empoisonne notre existence ???


Légal

  • Droits de reproduction
    et de diffusion réservés

    © 1999-2014
    Les Nouvelles Calédoniennes
  • Recommandations LNC.nc

    Gardons Contact !

     

    Tous nos fils RSS  Contactez-nous !  La FanPage des Nouvelles Calédoniennes  Suivez LNC.nc sur Twitter !  Le Channel Youtube des Nouvelles Calédoniennes