Pays
  • Houaïlou. Après deux nuits à l’internat provincial de Wani, les familles des tribus de Gouareu et Ouakaya sont rentrées chez elles hier matin. Au village, les stigmates de la catastrophe naturelle sont encore bien visibles.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • LIRE AUSSI
  • VOS RÉACTIONS
  •  

  • Article les plus lus