• Imprimer
    Photos Stéphanie Chenais
    Crée le 07.12.2017 à 12h24
    Mis à jour le 08.12.2017 à 08h16

    Fin de parcours pour ces deux « blue boats », interceptés en mars dernier à proximité d'Ouvéa et de Bélep par les Forces armées de Nouvelle-Calédonie. Depuis la mi-octobre, ces navires de pêche vietnamiens sont en cours de déconstruction dans l'enceinte du Port autonome de Nouméa.

    Ce matin, une visite était organisée sur le site en présence notamment du haut-commissaire Thierry Lataste, de Jean-Louis Fournier, commandant de la zone maritime, et de la police aux frontières afin de constater l'avancée du chantier de déconstruction.

    Après avoir été ensouillés, c'est-à-dire sortis de l'eau pour être enfoncés dans le sol dans une sorte de bassin creusé dans la scorie, les deux bateaux, pesant respectivement 30 et 80 tonnes, ont progressivement été démantelés. Depuis un mois et demi, donc, six ouvriers, salariés de l'Association pour la formation professionnelle des adultes (AFPA), ont entrepris de décortiquer ces deux « blue boats ». Un travail de titan, prévu pour durer deux mois, mais qui nécessitera plus de temps, tant l'ampleur du chantier est importante.
    À titre d'exemple, la grue de 60 tonnes située au port autonome n'a pu sortir le plus gros des deux bateaux de l'eau. Si bien qu'il a fallu découper la coque de celui-ci en deux. Une coque réalisée dans du chêne rouge, l'un des bois les plus dense qui existe.

    Une fois les navires décortiqués, les parties propres (notamment le bois) seront enfouies à la décharge de Gadji. La partie contenant les hydrocarbures a été entièrement nettoyée. Quant à la peinture et à certains produits chimiques, un retour d'analyses est attendu afin de déterminer la suite à donner.

    Ce chantier a été financé grâce à la vente des holothuries saisies à bord de ces navires clandestins, pour un montant de 27 millions de francs. Et c'est également un message envoyé aux armateurs de ces bateaux de pêche clandestins et, plus largement, aux autorités vietnamiennes. Deux autres « blue boats » seront sortis de l'eau, demain matin, pour être, à leur tour, démantelés.

    Tous les détails sur cette opération dans notre édition de ce vendredi 8 décembre.

    À voir : La vidéo de l'arraisonnement de ces deux « blue boats »

  • VOS RÉACTIONS
     
  •  

  • Article les plus lus