• Imprimer
    Crée le 07.12.2017 à 15h14
    Mis à jour le 08.12.2017 à 08h16

    Un ULM avec deux personnes à son bord est actuellement recherché entre le sud de la Grande-Terre et l’île des Pins. Toute trace de l’appareil a été perdue après 11 heures, ce jour.
    Cet ULM était parti de Nakutakoin ce matin, avec trois autres appareils, en direction de l'île des Pins. Selon nos informations, les mauvaises conditions météorologiques ont contraint les appareils à faire demi-tour. Trois d'entre-eux sont rentrés à bon port, mais le quatrième ULM - de couleur bleu et blanc - est activement recherché par la Sécurité civile, la Marine nationale et les Forces armées de Nouvelle-Calédonie.

    Il y a trois semaines, le 14 novembre 2017, un ULM s'est écrasé au petit matin vers le Trou bleu, à hauteur de l’usine de nickel et de la tribu d’Oundjo, à quelques centaines de mètres du littoral de la commune de Voh. A son bord, un pilote, Julien Parmentier, 31 ans, et son client, Lionel Mussard, originaire de La Réunion, en vacances, et qui souhaitait effectuer le survol du Cœur de Voh et du lagon.

    Trois jours après l’accident, trois enquêteurs du BEA (Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile) sont arrivés de Métropole et ont passé cinq jours sur le territoire afin de mener une enquête dite « de sécurité ».

  • VOS RÉACTIONS
     
  •  

  • Article les plus lus