fbpx
    Monde
  • © 2022 AFP | Crée le 09.08.2022 à 09h06 | Mis à jour le 09.08.2022 à 09h10
    Imprimer

    Au moins 17 soldats et 4 civils ont été tués dimanche, 9 autres militaires sont portés disparus, après une attaque attribuée à des jihadistes dans la ville de Tessit située dans la zone dite des trois frontières entre Mali, Burkina et Niger, a affirmé l'armée malienne lundi soir.

    Le bilan est "toujours provisoire et susceptible d'évoluer", selon le communiqué de l'armée, qui dit avoir tué sept ennemis "vraisemblablement de l'Etat islamique au Grand Sahara et bénéficiant d'un appui drones et artillerie avec un usage des explosifs et véhicule piégé". Un précédent bilan de l'armée donnait 4 soldats et 2 civils tués.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS