Economie
  • LNC | Crée le 11.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 14h13
    Imprimer
    Dans le cadre de la commémoration de l'Anzac Day, l'Association Passé de Bourail déposera une gerbe au monument du cimetière néo-zélandais de Nessadiou, le samedi 26 avril à 10 heures.

    A l'issue de la cérémonie, une exposition sur la présence des Néo-Zélandais en Nouvelle-Calédonie lors de la Seconde Guerre mondiale sera inaugurée. A cette occasion, des livres néo-zélandais, évoquant la dernière Guerre mondiale, seront en vente au musée. Ces ouvrages sont traduits en français. L'ensemble des actions menées ce jour-là sont réalisées avec le concours des consulats de Nouvelle-Zélande et d'Australie qui entretiennent d'excellentes relations avec l'association depuis une vingtaine d'années.A noter que d'autres manifestations sont d'ores et déjà programmées le vendredi 25 avril à 9 h 30 au Mémorial américain à Nouméa et le dimanche 27 avril à 10 heures au Mémorial de la plaine des Gaïacs. La bataille de GallipoliCette année marquera la célébration du 88e anniversaire de la bataille de Gallipoli. Trente-six anciens combattants de la 3e division sont attendus sur le territoire pour l'occasion. Le plus jeune d'entre eux affiche 78 ans, le plus ancien est âgé de 83 ans.Pour mémoire, l'Anzac Day est le jour du souvenir et de l'hommage rendu à tous les morts de toutes les guerres : le 25 avril 1915, les soldats australiens et néo-zélandais entreprenaient une manœuvre militaire stratégique destinée à repousser les forces turques de la péninsule de Gallipoli. Ce n'est qu'après un combat sans merci qu'ils parvinrent à établir une tête de pont au lieu-dit Anzac Cove.Le dernier combattant de la bataille de Gallipoli était un Australien décédé en mai 2002 à l'âge de 103 ans. Alec Campbell avait participé quelques jours auparavant à son dernier Anzac Day.En avril 98, la France remit la Légion d'honneur à 4 600 soldats australiens morts en territoire français.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS