Football
  • AFP | Crée le 13.07.2018 à 04h25 | Mis à jour le 13.07.2018 à 10h01
    Imprimer
    L’attaquant anglais, Marcus Rashford en larmes, après l’élimination de son équipe en demi-finale face à la Croatie, hier matin. AFP

    Il n’y a pas de défaite heureuse mais celle de l’Angleterre en demi-finale de la Coupe du monde hier contre la Croatie (2-1 a.p.) a quand même un petit parfum de victoire : après tant de désillusions, elle s’est réconciliée avec son public et sa jeunesse est porteuse d’espoirs. « Cela a été un super parcours, on est allés plus loin que personne ne l’imaginait, a confié le capitaine et buteur Harry Kane après la déconvenue face à la Croatie. C’est génial d’être arrivés si loin et nous savons que nous avons rendu tout le monde fier. » Du haut de ses 28 ans tout juste, le milieu de Liverpool Jordan Henderson est l’un des cadres et des joueurs les plus expérimentés de la sélection aux Trois Lions, plus que les hommes forts Harry Kane, Kieran Trippier, Dele Alli, Jordan Pickford. La jeunesse a d’ailleurs été la faiblesse des Anglais face aux vieux grognards croates, qui disputeront la première finale de leur histoire face à la France lundi matin.

     

    « Continuer à avancer »

    « Cette expérience peut donner à ce groupe beaucoup de confiance pour continuer à avancer, j’espère qu’on pourra se servir de cette expérience pour avancer, continuer à s’améliorer et, je l’espère, pour gagner quelques trophées en route », a exposé Henderson.

    L’Angleterre disputera dimanche matin la troisième place, face à la Belgique. En attendant, la sélection anglaise a retrouvé une place dans le cœur de ses supporters, et ça aussi, c’est déjà une victoire. Deux ans en arrière en effet, les Trois Lions étaient la risée du monde entier, y compris chez eux, après leur élimination dès les huitièmes de finale de l’Euro-2016, concédée à des Islandais bizuths en compétition majeure.

     

     

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS