France
  • AFP | Crée le 22.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 22.06.2019 à 04h25
    Imprimer
    Des images qui ont fait réagir de nombreux Français, trouvant la pratique pour le moins barbare.Photo AFP

    Polémique. La pose de hublots sur la panse de vaches à des fins de recherche est « choquante » mais « utile », en attendant de trouver des méthodes alternatives, a estimé hier la secrétaire d’Etat à la Transition écologique, Brune Poirson. « Ces pratiques ne font pas souffrir l’animal. On en est sûr car on sait mesurer le stress chez les animaux. C’est compliqué parce que nous avons besoin de la science sur beaucoup d’aspects, y compris pour développer des médicaments qui peuvent être bénéfiques aux animaux », a assuré Mme Poirson.

    L’association L214 a diffusé jeudi une vidéo pour dénoncer cette pratique servant à déposer des échantillons d’aliments dans l’estomac de ces animaux ou y faire des prélèvements, filmée dans un centre de recherche du groupe agroalimentaire Avril dans la Sarthe.

    Interrogé jeudi sur BFMTV, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a adopté la même ligne, rappelant que cette pratique de fistule gastrique sur les vaches est courante dans le monde entier et « contrôlée » par les autorités.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS