Grand Nouméa
  • S.B. | Crée le 15.05.2019 à 05h40 | Mis à jour le 15.05.2019 à 07h35
    Imprimer
    La nouvelle cohorte de médiateurs a été diplômée hier avec les félicitations du personnel encadrant. Elle compte plus de garçons que la précédente, une bonne nouvelle. Photo S.B

    La fierté se lisait sur leur visage. Une vingtaine d’élèves du collège de Rivière-Salée ont reçu hier leur diplôme de médiateur. Un document qui prouve qu’ils sont en mesure d’intervenir en cas de conflits entre leurs camarades. Il peut s’agir de violences verbales, de harcèlements ou de rumeurs par exemple. « Depuis le début de l’année, ces volontaires ont été formés pour renouer le dialogue et recréer du lien. Grâce à eux, il y a un véritable apaisement du climat social », explique Alexandre Beautru, principal du collège de Rivière-Salée. Car la communication et les confidences sont plus faciles entre pairs.

    L’échange, le jeu et la cohésion

    Cette mission de médiation, les collégiens, en classe de sixième et de cinquième, vont pouvoir l’exercer tout au long de leur scolarité au collège. « Ils vont pouvoir acquérir de l’expérience », fait valoir Alexandre Beautru.

    La formation qu’ils ont suivie passe par l’échange, le jeu et la cohésion, mais aussi par la confiance. Pour pouvoir encadrer ces jeunes médiateurs, une dizaine de professeurs ont également été formés par Laurène Cassagne. « Les adultes et les élèves ont suivi le même programme pour intervenir de manière identique en cas de difficultés relationnelles », précise cette dernière, qui est formatrice en médiation.

    Selon l’équipe encadrante, la formation est d’autant plus efficace que le processus de médiation fait partie de la culture océanienne.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS