Grand Nouméa
  • S.B. | Crée le 14.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 14.06.2019 à 07h32
    Imprimer
    C’est principalement la ville qui finance ces sommes (51 %) suivie de l’Etat (34 %) et de la province Sud (15 %). Photo Thierry Perron
    CENTRE-VILLE. Sept structures sont lauréates de l’appel à projets innovants lancé par la ville. Elles ont signé une convention hier à l’hôtel de ville.

    Un peu plus de 6 millions de francs. C’est la somme attribuée aux lauréats de l’appel à projets innovants lancé par la ville. Il s’agit d’associations porteuses de projets pour les moins de 26 ans. C’est hier, en mairie, que les structures ont signé les conventions de partenariat.

    2,3 millions pour le Théâtre de l’Île

    Avec cette enveloppe, le théâtre entend mettre sur pied un projet intitulé Qu(art)ier- Résidence mission à Nouville. De nature artistique, celui-ci devrait donc impliquer les habitants.

    1,6 million au total pour Jeunes et Toiles

    L’association est sélectionnée pour deux projets. Pour La Petite fabrique de films, elle recevra 1,1 million. « Cela existait déjà au Rex en 2018, mais cette année, les décors changent, ce qui permettra des histoires plus diversifiées. Nous nous tournerons vers les scolaires », détaille Hélène Singer, coordinatrice de Jeunes et toiles. L’association se voit aussi attribuer 560 000 F pour ses ateliers internet et multimédias dans les espaces numériques. « L’idée est d’apprendre à se servir de ces outils. Il y aura de la musique assistée par ordinateur, des ateliers de reportage, de stop motion, indique-t-elle. Nous parlerons des dangers d’internet et des fake news. »

    810 000 F pour l’Olympique Nouméa Natation

    Doté de cette somme, le club propose déjà, durant les vacances, un stage gratuit de natation pour les enfants de 4 à 12 ans. « Au cours des dix séances, ils apprennent à flotter », explique Stéphane Tichon, directeur sportif du club.

    Une action « importante » qui cible le plus grand nombre. « Sur une île, les enfants doivent être en sécurité, précise-t-il. Comme nous sommes à Rivière-Salée, il n’y a pas d’exclusion possible. »

    465 000 F pour le Comité régional sport pour tous

    Le Comité souhaite initier les jeunes au soft volley et au beach soft volley le mercredi sur la place des Cocotiers.

    280 000 F pour Dix vers cités

    L’association entend créer et diffuser en ligne des clips vidéo qui valoriseront les jeunes artistes locaux issus des cultures urbaines.

    250 000 F pour le Stade calédonien

    Le Stade veut réaliser le projet nommé Rugby Girls Globe-Trotters, l’environnement et le sport comme lien entre les jeunes filles des quartiers de Nouméa.

    250 000 F pour Symbiose

    La structure compte proposer aux enfants des ateliers d’initiation à la robotique dans les établissements publics numériques.

     

    Plusieurs critères de sélection

    Cinq éléments ont retenu l’attention de la municipalité. Tout d’abord, le caractère innovant du projet, son rayonnement dans la ville mais aussi la prise en compte des publics éloignés des animations déjà existantes.

    La municipalité a également accordé de l’importance à la dimension écoresponsable de chaque projet ainsi qu’aux partenariats tissés avec d’autres organismes.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS