Grand Nouméa
  • SB | Crée le 07.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 07.06.2019 à 07h48
    Imprimer
    Quelque 600 élèves ont mis en terre 200 arbres de forêt sèche avec Caledoclean. Photo S.B

    NOUVILLE. Hier matin, le développement durable était le maître mot au lycée Jules-Garnier. Pour la huitième année, les élèves ont participé à une matinée consacrée à ce thème. Valorisation des déchets, biodiversité, maîtrise de l’énergie, problématiques liées à l’environnement et à la santé… Autant d’enjeux qui leur ont été présentés de manière ludique par des professionnels comme Trecodec, Scalair ou encore World mosquito program.

    « On veut changer les mentalités. L’idée, c’est d’agir local et de penser global. Et peut-être même de susciter des vocations », explique Xavier Gautier, référent à l’éducation au développement durable au sein du lycée, également chargé de mission au vice-rectorat.

    Parmi les ateliers qui ont attiré l’attention : celui d’Enercal, qui proposait un vélo équipé d’une dynamo. Élève en sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D), Kirvin n’a pas hésité à l’enfourcher et à pédaler pour recharger son téléphone portable.

    « J’ai appris qu’on pouvait créer de l’énergie verte en faisant de l’exercice. Ce serait bien d’installer des vélos comme ça dans les lieux publics », fait-il remarquer. Sa camarade Liliane a également apprécié la matinée. « On apprend mieux en faisant des activités », commente-t-elle.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS