Grand Nouméa
  • LOISIRS. Au-delà des combats et des causes sociétales défendues par la Journée des droits des femmes, le 8 mars est également l’occasion pour les associations sportives de promouvoir leurs disciplines auprès du public féminin. En effet, pour de multiples raisons, les femmes s’interdisent encore de nombreux sports. Des journées portes ouvertes étaient donc organisées ce week-end pour les inciter à dépasser ces barrières.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS