Grand Nouméa
  • K.P. | Crée le 26.04.2018 à 04h25 | Mis à jour le 26.04.2018 à 04h25
    Imprimer
    C’est dans cette cabane en bois que les objets inutilisés seront déposés. Seuls les élèves pourront en bénéficier. Photos K.P.
    Centre-ville. Le projet, basé sur la solidarité et le partage, est porté par deux BTS du lycée Saint-Joseph-de-Cluny, depuis un an. La give box a été inaugurée devant les enseignants et les institutions, mardi soir.

    C’était l’effervescence, mardi soir, dans le hall du lycée Saint-Joseph-de-Cluny. Et pour cause. Les deux classes de seconde année de BTS négociation relation client et assistant manager, inauguraient en grande pompe leur dernière création, une give box, autrement dit, une cabane à dons. « Ce concept vient d’Europe, il a été inventé à Berlin, en Allemagne, en 2011. Le principe s’appuie sur l’échange, indiquent Olivier et Sosefo, deux étudiants chevilles ouvrières du projet. On dépose ce qui ne nous sert plus, et on y prend ce qui nous intéresse. Cela donne une seconde vie aux objets, et on évite le gaspillage. »


    Écologie et solidarité

    La conception de la cabane à dons a été menée de A à Z par les étudiants pendant un an. « Cela entre dans le cadre du projet de classe de la promotion 2017-2018 de deux sections de BTS. La trentaine d’étudiants s’est chargée de tout. Ils ont mis leurs compétences en commun pour communiquer sur le sujet, créer un logo, des brochures d’information, les dossiers de presse et rechercher des sponsors », détaille Maud Gouriou, professeure référente du projet.

    Les plans de la cabane ont été imaginés par Olivier, étudiant en seconde année de BTS négociation relation client. Ils ont ensuite été suivis à la lettre par les élèves du bac pro menuiserie du lycée professionnel Champagnat, à Païta. « Ce projet a été enrichissant, notamment grâce à ce partenariat, témoigne Olivier Bourdon. Il favorise la solidarité entre élèves, l’écologie, en réutilisant des objets de seconde main, et l’économie, en réduisant les dépenses. » Étudiants, parents d’élèves, professeurs, personnels et sponsors peuvent y déposer des livres, des chaussures, des vêtements professionnels, des fournitures scolaires, ou encore des jeux de société. « Mais seuls les élèves pourront prendre ces dons. »


    « Le concept nous a séduits »

    Le projet a bénéficié d’un soutien financier de la mairie de Mont-Dore, principale partenaire de l’opération. « C’est à la fois social et environnemental, et ça a fédéré deux établissements, c’est ce qui m’a incité à le soutenir. Le concept nous a séduits, et une give box sera prochainement installée dans notre commune, annonce Éric Gay, maire du Mont-Dore, et je félicite les étudiants de l’avoir mené à terme. »

    Le résultat d’un travail d’équipe amorcé en 2017, lorsque les élèves étaient en première année, et qui s’est poursuivi pour l’organisation de la soirée de présentation mardi. « Depuis la rentrée de février, on passe environ trois heures par semaine sur cette inauguration, souligne Anthony, étudiant en négociation relation client. On a composé des équipes pour des tâches précises, comme l’accueil des invités, l’animation et le service du buffet. » Des étudiants fiers de leur réussite, qui souhaiteraient que ce genre d’initiative se répande sur le territoire.

  • MEDIAS ASSOCIÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS