Grand Nouméa
  • Stéphanie Chenais / stephanie.chenais@lnc.nc | Crée le 11.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 11.03.2019 à 07h48
    Imprimer
    Au départ, les gens ont été un peu hésitants, n’osant pas toujours se servir. Mais le bouche-à-oreille a fait venir le public pour cette première édition placée sous le thème de la rentrée. Photos Thierry Perron
    RIVIÈRE-SALÉE. La première édition de Chaîne de partage a eu lieu samedi à la maison de quartier de Rivière-Salée. Objets, vêtements, petits services, tout y était gratuit.

    Le concept en a laissé quelques-uns perplexes, voire timides. Il faut bien dire que, dans notre société, ce qui est gratuit cache parfois d’inattendues contreparties. Mais il n’y avait pas de piège ce week-end. La première édition de Chaîne de partage, portée par la mairie, s’est déroulée samedi à la maison de quartier de Rivière-Salée. Une journée basée sur la gratuité et la circulation entre habitants d’objets inutilisés.

    Le principe est simple. Des personnes déposent des objets ou des vêtements dont elles ne se servent plus et d’autres viennent se servir dans la limite de leurs besoins. Henriette qui habite le quartier n’en avait pas entendu parler avant le matin même. « Je faisais des courses et c’est quelqu’un qui m’a dit qu’il y avait des choses gratuites. C’est super. » Cette grand-mère a donc choisi avec soin quelques vêtements pour son petit-fils de 2 ans et demi. C’est Jessy, une des bénévoles, qui lui a expliqué qu’elle pouvait se servir. « Il y a des gens qui n’osent pas trop, ça leur fait bizarre de prendre sans payer. Mais, moi, je trouve ça trop bien. »

    « Pas de boulimie »

    Pour la mairie, il s’agit de créer du lien dans le quartier et de lutter contre les déchets, mais pas seulement. « Ce sont des enjeux sur lesquels il y a de plus en plus d’attente, détaille Julie Regent, chargée de développement durable. La philosophie c’est "Zéro déchet, zéro argent". On a eu beaucoup de dons et on se rend compte qu’il n’y a pas de boulimie. Les gens sont raisonnables. Finalement ça change le rapport à l’objet. » L’institution assure qu’il ne s’agit pas de faire concurrence au secteur privé, mais d’éviter que ces objets ne finissent à la poubelle alors qu’ils peuvent encore servir.

    La mairie a également convié l’association La ressourcerie. Une quinzaine de bénévoles ont cousu, bricolé ou peint toutes sortes de petit matériel mal en point. « On a compté une cinquantaine d’interventions, raconte Catherine, présidente de la toute jeune association. On a eu pas mal de couture, des enfants qui avaient des vêtements à ajuster, mais aussi deux trottinettes, cinq vélos, des débroussailleuses. » Preuve que le concept séduit, c’est le bouche-à-oreille, qui a fait le plus gros du travail. « Il y a eu des gens qui sont arrivés en début d’après-midi avec du matériel après que quelqu’un leur en a parlé. » Pour cette structure, qui a beaucoup de projets en ce sens, cette première journée est un succès. « On est aussi très content de voir que beaucoup de jeunes ont voulu réparer avec nous, ils ont voulu apprendre comment faire. »

    Manu et son petit frère Roject ont pu repartir avec un vélo et une trottinette qu’ils ont eux-mêmes réparés. Photo Thierry Perron

     

    Pour l’adjointe en charge de l’environnement, Françoise Suvé, il n’y a rien de bien nouveau dans cette démarche, « Non, c’est du bon sens, c’est tout. »


    Savoir +

    Pour l’instant deux autres rendez-vous sont prévus : le 13 juillet à la maison municipale de quartier Magenta Soleil et le 12 octobre à la maison municipale de quartier de la Vallée-du-Tir.

     

    Les rendez-vous de la transition urbaine du mois

    - 20 mars : soirée projection sur le thème de l’eau, de 15 heures à 19 heures à la maison commune de Tuband.

    - 22 mars : visite de la station d’épuration de Sainte-Marie, à 10 heures et à 14 heures, depuis la maison de quartier de Magenta soleil.

    - 23 mars : ateliers eaux parfumées, de 13 h 15 à 15 h 30 à la maison de quartier de Magenta Soleil.

    - 29 mars : atelier retap’électroménager de 13 h 15 à 16 h 45 à la maison de quartier de Vallée-du-Tir.

    - 30 mars : Fêtons l’eau en famille, en journée à la Maison de la famille, atelier compostage, brico-palette et produits cosmétiques à la pépinière municipale et escapade nature dans la forêt du littoral à Tina de 9 h 30 à 11 h 30.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS