Grand Nouméa
  • Photos : Cyril Terrien - Textes : C.G. | Crée le 04.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 04.03.2019 à 07h45
    Imprimer
    Chaque structure a présenté des ateliers variés liés au cheval ou au poney. Parmi les activités les plus communes, il y a eu le tressage, le pansage, mais aussi, bien sûr, des balades à poney. Le public était varié. Beaucoup d’enfants en bas âge sont venus avec leurs parents, il y a aussi eu de nombreux adultes. Certains centres ont organisé des démonstrations de dressage ou des petits spectacles.
    ÉQUITATION. La première Journée du cheval s’est déroulée samedi à l’initiative du Comité régional d’équitation. Les gros centres et les petites structures équestres ont ouvert leurs portes. L’idée de cet événement est de permettre la découverte et la démocratisation de l’équitation. Un sport perçu par beaucoup comme élitiste. C’est aussi un moment privilégié pour échanger avec les novices ou les cavaliers.

    Cette journée inédite a permis aux riverains de venir visiter les centres équestres de leur quartier. Le Comité régional d’équitation s’est rendu compte que cela fait quelques années que le nombre de licenciés diminue, en raison notamment du manque de connaissance du sport.


    « Les structures équestres et les visiteurs ont joué le jeu », estime le Comité régional d’équitation. Cette opération commune de portes ouvertes est bien plus efficace que lorsque chaque club organise un événement isolé. Les visites ont duré une heure en moyenne.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS