Grand Nouméa
  • G.R. | Crée le 16.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 16.05.2019 à 06h31
    Imprimer
    Marilou Zumbiehl termine sixième, Vaina Mardirossian se classe quatrième et Jennyfer Masson est première du classement local. Photo G.R.
    Païta. Trois lycéennes d’Anova ont fini dans le top dix local des Olympiades de géosciences.

    Belle réussite pour les participants du lycée Apollinaire-Anova aux Olympiades de géosciences. Treize élèves de première S ont fini dans le top 20 local de ce concours, organisé pour la septième année à l’initiative du vice-rectorat. Basée sur le volontariat, l’épreuve a particulièrement réussi à trois lycéennes, Marilou Zumbiehl, Vaina Mardirossian et Jennyfer Masson se sont classés dans les premières. D’une durée de quatre heures, l’épreuve s’est tenue le 4 avril, et consistait en l’étude d’un corpus de documents et s’est découpée en trois parties. Charge aux élèves d’évaluer la toxicité d’un lac, d’expliquer pourquoi un tsunami s’est déroulé au XIXe siècle et comment s’est formé un gisement de talc.

     

    Première médaille d’or

    « C’était la première fois que nous avions une épreuve de quatre heures », explique Marilou, qui y a vu un entraînement pour le bac. « Cela faisait un petit moment que nous n’avions pas eu de nouvelles et nous avions presque oublié », poursuit Vaina.

    Il y a quinze jours, la publication des résultats sur Pronote et l’affluence de félicitations qui ont suivi a quelque peu surpris Jennyfer, qui remporte le concours sur le Caillou. Et qui pensait s’être ratée. D’autant que sa classe n’avait que très peu étudié la géologie jusqu’alors. « Il était demandé des réponses simples et concises et j’ai rendu onze pages », raconte la jeune fille. Lors de la cérémonie de récompenses organisée, le vendredi 10 mai, au lycée Lapérouse, cette dernière a également découvert qu’elle avait fini douzième au niveau national. Avec une autre surprise à la clé. « C’est la première fois qu’il y a une médaillée d’or en Nouvelle-Calédonie, du coup je pars ce soir [ce matin, NDLR] pour la Métropole pour la grande remise de prix », s’enthousiasme Jennyfer, qui aimerait bien travailler « dans la neurologie ou la neuro-psychologie ». Plus de 10 000 lycéens et lycéennes de première ont participé à cette épreuve cette année, dont 172 en Nouvelle-Calédonie. Encouragés par Karine Purini, professeure de Sciences de la vie et de la Terre, des élèves d’Anova avaient déjà fini dans le top 10 local, en 2016 et en 2018.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS