Grand Nouméa
  • G.R. | Crée le 11.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 11.03.2019 à 08h18
    Imprimer
    Willy Gatuhau, aux côtés d’Harold Martin, de Sonia Backès et de Philippe Blaise. Photos G.R.
    PAÏTA. Une cérémonie du kava d’intronisation s’est déroulée, samedi, au Fale fono. Entre 300 et 400 personnes s’y sont rendues pour apporter leur soutien au nouveau maire.

    La fierté. C’est le sentiment qui était dans les esprits et sur toutes les lèvres, samedi, au Fale fono. Le comité consultatif de la communauté wallisienne et futunienne y a en effet organisé une cérémonie du kava d’intronisation pour saluer Willy Gatuhau, premier maire d’origine wallisienne en Nouvelle-Calédonie. Une cérémonie d’habitude réservée, à Wallis, aux saints et aux rois. « Je suis très ému car c’est un jour historique, non seulement pour le comité, mais aussi pour toute la communauté wallisienne et futunienne et toute la commune de Païta », est intervenu Robert Lakalaka, président du comité, dans son introduction. Saluant le grand chef Clément Païta et le représentant de la communauté indonésienne pour leur présence, le président a conclu en s’adressant à Willy Gatuhau.

    Après la cérémonie du kava et les discours, la journée s’est poursuivie par le partage de cochons, un repas et des danses.

     

    Une reconnaissance

    « Vous n’êtes que ténacité et acharnement au travail. Vous avez gravi un à un tous les échelons au côté de Monsieur Harold Martin. Nous vous en félicitons avec fierté et bonheur (...) Nous n’espérons qu’une seule chose : que vous réussissiez votre mandat. Nous prions pour vos administrés et pour vous. Nous ne saurons pas faire grand-chose mais nous serons à vos côtés en cas de besoin ». Ayant également remercié l’ancien maire et ex-président du gouvernement Harold Martin, pour son « engagement sincère et salutaire auprès des communautés de Wallis et Futuna vivant en Nouvelle-Calédonie », Robert Lakalaka a ensuite passé la parole à Sonia Backès. « C’est pour nous, au titre des Républicains calédoniens et de tous les loyalistes, une grande fierté d’avoir le premier maire wallisien de Nouvelle-Calédonie », est intervenue la présidente des Républicains calédoniens, ponctuant son intervention de phrases en wallisien, tout en saluant les faipule présents. La chef de file du groupe politique dont Willy Gatuhau est secrétaire général a également salué la place réservée par la ville aux autorités coutumières « dans l’espace de la République ».

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS