Îles
  • Raymond Busnel | Crée le 24.01.2008 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 18h25
    Imprimer
    Les responsables du football des Iles et ceux de la province et de la mairie de Lifou ont reçu, hier matin, la délégation emmenée par le président de l'OFC, Reynald Temarii, et Christian Karembeu.

    Deux raisons à cette visite de la délégation venue de Nouméa et qui comptait notamment dans ses rangs le président de la Fédération calédonienne de football, Claude Fournier, et Gilles Tavergeux. La première de ces raisons était de faire l'inventaire des infrastructures sportives dans la perspective des Jeux du Pacifique de 2011 qui se dérouleront en Nouvelle-Calédonie. La seconde était d'évoquer le jubilé de Christian Karembeu au stade Numa-Daly le 31 mai prochain. Mais pour les responsables du football des Loyauté, c'était aussi, comme le souligne Jules Hmeun, « l'occasion de se projeter dans une politique de longue durée ». Oui, l'éventuelle tenue d'un ou de plusieurs matches de football au stade de Hnassé, à Lifou, lors des Jeux du Pacifique tient en particulier à la remise aux normes des infrastructures et des structures d'accueil. Mais le football des Iles veut aussi profiter de l'opportunité de cette grand-messe du sport des pays du Pacifique pour se relancer. Et si Reynald Temarii a promis la venue d'un technicien dans le courant du mois de février prochain, les responsables du football des Loyauté aimeraient, eux, voir l'arrivée d'un cadre technique permanent pour les trois îles. Il n'est d'ailleurs que de constater, par exemple, qu'il n'existe plus de championnat à Maré pour s'apercevoir que le football loyaltien a bien besoin d'un sérieux coup de pouce. à l'issue de cette matinée, les responsables locaux et ceux de la Fédération calédonienne sont convenus de se revoir. Affaire à suivre... Pour ce qui est du jubilé du champion du monde 1998, Christian Karembeu, il a été demandé à ce que des quotas soient accordés aux Loyaltiens et aux gens du Nord. C'est que le nombre de candidats spectateurs à cette manifestation qui s'annonce prestigieuse, sera, il va sans dire, sans commune mesure avec les 10 000 places qu'offre le stade Numa-Daly, à Nouméa.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS