Îles
  • LNC | Crée le 05.03.2008 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 18h25
    Imprimer
    La ligue de Pétanque d'Ouvéa est en plein essor. Pas une kermesse, pas un soir sans que ne voltigent les cochonnets, sans que ne retentissent les éclats mats des sphères métalliques.

    Deux clubs, Wabay pour Wadrilla et Entente Iaai pour le Nord, totalisent à eux seuls une centaine d'adhérents soit le cinquième des licenciés du territoire. Il était donc normal que le président de la Fédération française de pétanque et de la Fédération international, se déplace sur l'île. Claude Azéma, accompagné d'Edouard Blanc, vice président de LCP (Ligue calédonienne de Pétanque) et guidé par Mathias Waneux, président de Wabay, a donc pu constater la bonne santé de la pétanque à Ouvéa. Cette venue fut motivée par le déroulement prochain de la finale du championnat territorial féminine, en individuelle, à Wadrilla. Claude Azema a profité de son passage sur le territoire pour visiter la ligue du Vanuatu et y développer une fédération pour que les boulistes de l'archipel puissent participer aux jeux du Pacifique Sud, prévus en 2011, à Nouméa. Pour ne laisser personne sur le carreau, Claude Azéma s'est également déplacé à Lifou jeudi dernier. Rappelons que la Calédonie compte 560 licenciés dans 16 clubs et que ce sport, à la fois technique et ludique permet un réel mélange des âges et des sexes. Le club de Wabay compte par ailleurs six femmes et quatre enfants, fidèles boulistes qui peuvent désormais jouer en nocturne sur le splendide boulodrome de Wadrilla.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS