Îles
  • LNC | Crée le 28.01.2008 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 18h25
    Imprimer

    Du 7 au 11 janvier, six guides de l'Association de sauvegarde de la perruche d'Ouvéa se sont retrouvés, à Gossanah, pour le second volet d'une formation entamée l'an dernier. Pour ce perfectionnement des techniques de grimpe en sécurité, dans les arbres, Valérie Tortel et Benoît Gontier (venu pour l'occasion de Marseille) ont encadré Aïzik Wétéwéa, Benoît Tangopi, Jean-Baptiste Dao, Jean-François Chaouri, ainsi que les deux dernières recrues de l'association pour le centre d'Iaaï : Victor Mindia et Pelino Dialla. L'installation d'une fausse fourche pour ne pas abîmer l'arbre, la confection de noeuds autobloquants (Blake-knot et noeud prussik), la grimpe en auto-assurance sur un ou deux brins, le passage d'arbre en arbre grâce, notamment, à la technique de l'araignée, n'ont plus de secrets pour ces explorateurs des cimes. L'objectif de la formation est de permettre à ces protecteurs de la perruche de travailler en sécurité dans la canopée afin de garantir la bonne marche de leurs missions arboricoles : suivi des nichées, baguage des jeunes avant l'envol, installation ou déplacement des nids artificiels inoccupés (car mal positionnés), et, gestion des essaims d'abeilles risquant d'occuper les nids des perruches. L'association tient à remercier vivement Ghislaine Horin, Nadia Benbahmed et toute l'équipe des Arbronomades de Lille, qui a participé financièrement à l'opération, et a mis à disposition de l'ASPO deux équipements complets. Maintenant, au tour des guides de prendre leur envol !

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS