Monde
  • AFP | Crée le 19.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 19.06.2019 à 09h13
    Imprimer
    Le 30 juin 2012, Mohamed Morsi, candidat des Frères musulmans, était devenu le premier président égyptien élu démocratiquement (51,73 %). Le premier islamiste aussi à présider le pays.Photo AFP

    EGYPTE. Mohamed Morsi, 67 ans, l’ancien président issu des Frères musulmans, est mort lundi, cinq ans après sa destitution en 2014 par Abdel Fattah al-Sissi. Il a été enterré hier.

    En détention depuis juillet 2013, il comparaissait lundi au sein du complexe pénitentiaire de Tora, dans le sud du Caire. Il est tombé dans la cage des accusés et a été immédiatement transporté à l’hôpital où il est décédé. Le chef de l’Etat turc Erdogan lui a rendu hommage tout comme l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, et le Hamas, mouvement islamiste palestinien. M. Morsi était emprisonné depuis sa destitution par l’armée. Il avait déjà été jugé dans plusieurs affaires dont un dossier d’espionnage au profit de l’Iran, du Qatar et de groupes comme le Hamas à Gaza. Il avait été condamné à 45 ans de prison, notamment pour incitation à la violence contre des manifestants fin 2012. Il avait également été accusé de fomenter des actes de terrorisme. Après sa destitution, plus de 1 400 manifestants pro-Morsi avaient été tués en quelques mois.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS