Nouméa
  • LNC | Crée le 27.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 17h40
    Imprimer
    Couper, tailler, réduire, charger dans les bennes, évacuer… Les élageurs ne chôment pas depuis le passage d'Erica.

    Une quarantaine d'employés de la société Pacifique Jardin sont intervenus en urgence, durant le week-end, juste après le passage dévastateur d'Erica. Dès le lundi, l'entreprise a mobilisé une centaine d'hommes au total. Christophe Romieu, le directeur de l'entreprise, explique comment lui et son personnel se sont organisés pour faire face au désastre. « Comme le cyclone est passé le vendredi, nous avons dû nous organiser pour mobiliser nos équipes le week-end. En fait, nous avons commencé à travailler dès le vendredi après-midi, et pendant tout le week-end », explique Christophe.Les équipes d'élagueurs sont intervenues très rapidement sur les sites à hauts risques : « Nous avons traité nos interventions par degrés d'urgence. Dans un premier temps, une équipe d'élagueurs habilitée à intervenir sur les lignes électriques, a travaillé avec le personnel d' EEC, afin de dégager les lignes encombrées par les arbres et les branches. Dans le même temps, nous avons dégagé les écoles, afin que les enfants puissent travailler en toute sécurité. Nous avons également dégagé rapidement les zones dangereuses sur la voie publique. Nous avons, d'autre part, dégagé les endroits qui ne pouvaient pas fermer leur porte, comme les hôtels ou le centre culturel par exemple », commente le directeur de Pacifique Jardin.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS