Nouméa
  • LNC | Crée le 27.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 16h51
    Imprimer

    Une cinquantaine d'agents de l'Office des postes et télécommunications (OPT) se sont rendus mercredi matin au centre de formation de l'OPT pour effectuer un don du sang sous l'égide du Centre de transfusion sanguine de l'hôpital Gaston-Bourret. Ces séances, basées sur le volontariat, sont organisées régulièrement en entreprise, dans les lycées et auprès des personnels de l'Armée. Chaque année l'OPT propose ainsi à ses personnels de faire ce geste qui peut sauver une vie.« En Nouvelle-Calédonie, nous n'avons pas vraiment de manque de sang. Mais le centre de transfusion sanguine a besoin de renouveler régulièrement ses fichiers », explique le docteur Marie-Laure Gaudillier.Le médecin rappelle qu'il faut plusieurs dons du sang pour une personne malade. Si les groupes A +, O + sont les plus fréquents, le groupe 0 - est particulièrement prisé parce qu'il est compatible avec tous les autres groupes sanguins. Une personne de ce groupe est un « donneur universel » potentiel. « En fait, nous avons besoin de tous les types de groupes sanguins », explique le médecin. S'il existe quelques contre-indications pour effectuer un don du sang comme de gros problèmes cardiaques ou une infection en cours, toutes les maladies ne sont pas forcément incompatibles. Les volontaires sont invités à se renseigner auprès du CTS pour savoir s'il leur est possible ou non, selon leur état de santé, de donner leur sang.Centre de transfusion sanguine, à gauche de l'hôpital Gaston-Bourret, côté centre-ville. Tel : 25 66 61.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS