Nouméa
  • LNC | Crée le 27.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 17h24
    Imprimer
    La quatrième édition du concours du « Poinçon magique international de la francophonie » se déroulait hier. A l'association Valentin Haüy, cinq candidates calédoniennes ont pris part à une dictée organisée dans tous les pays francophones.

    Si tout le monde connaît la dictée de Pivot, le concours du poinçon magique est moins renommé. Pour la quatrième année, les non-voyants et malvoyants francophones ont pourtant pu mesurer leur maîtrise du braille au cours d'une dictée d'une demi-heure. Réservée aux adultes de très bon niveau, la dictée a réuni cinq candidates calédoniennes dans les locaux de l'association Valentin Haüy à la Vallée-des-Colons. Sur l'ensemble des centres - France, Canada, Suisse... -, un millier de personnes environ devaient participer à cette épreuve concoctée pour la première fois par la « cellule » de Nouméa. « Cet exercice est particulièrement délicat pour les personnes qui n'ont pas appris le braille jeunes », explique Yolande Richy, copiste en braille, qui faisait la lecture de la dictée et corrigera les copies. Au premier rang des qualités requises : la mémoire. Il existe en effet autant de caractères en braille que dans la typographie traditionnelle.Tablettes, poinçons et machines PerkinsArmées de leurs tablettes et poinçons ou de leur machine Perkins - une machine à écrire le braille - les candidates ont, comme pour une dictée usuelle, eu droit à une première lecture du texte avant d'attaquer l'exercice proprement dit.La dernière partie de l'épreuve était consacrée à la relecture. « Comme il est délicat de poinçonner par-dessus le texte, les candidats effectuent les rectifications sur une autre feuille », précise Yolande Richy.Au terme de l'épreuve, les candidates étaient dans l'ensemble satisfaites. « Je sais que j'ai fait une faute mais dans l'ensemble c'est mieux que l'année dernière. Et puis j'étais moins stressée », confie Johanna, 32 ans qui avait décidé d'écrire en braille abrégé - plus difficile que le braille intégral. Une fois corrigées, les copies seront envoyées en métropole où un classement sera établi. Les candidates devront patienter encore quelques jours...

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS