Nouvelle Calédonie
  • Une remise à plat totale du pacte d’actionnaires entre le groupe Vale et la société des provinces, la SPMSC, se dessine. L’industriel est en passe d’abandonner près de 27 milliards de francs de créances, et d’offrir au partenaire local la possibilité de remonter au capital de 5 à 10 % pour un prix beaucoup plus avantageux.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS