Nouvelle Calédonie
  • Les membres de l’Avenir en confiance ont rendu publique une lettre adressée au haussariat demandant la tenue d’un deuxième référendum « dans les plus brefs délais ». La même démarche a été menée par les élus indépendantistes, sans exigence de calendrier.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS