Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 11.05.2019 à 04h25 | Mis à jour le 11.05.2019 à 04h25
    Imprimer

    Les gendarmes de la brigade de Païta ont bouclé l’enquête avec efficacité. Leurs investigations ont permis d’identifier trois mineurs suspectés d’avoir pris part aux dégradations causées à l’école James-Paddon, à Païta, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 mai. Ils ont reconnu les faits. « Les responsables légaux ont été entendus. L'ensemble du matériel volé a été récupéré et saisi. Les auteurs, dont le plus jeune est âgé de seulement 11 ans, devront répondre de leurs actes dans le courant du mois de septembre devant le tribunal pour enfants de Nouméa », a expliqué Alexis Bouroz, procureur de la République. Le montant du préjudice est estimé à 1,8 million de francs par la ville, qui s’est constituée partie civile. Ce saccage a choqué élèves, parents et communauté éducative, cette dernière ayant débrayé un peu moins d’une heure, lundi 6 mai.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS