Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 16.08.2018 à 04h25 | Mis à jour le 16.08.2018 à 04h25
    Imprimer

    Hier, une vingtaine de personnes ont manifesté à l’entrée du village de Kouaoua pour protester contre l’annonce de la fermeture du site minier de la SLN. Plusieurs banderoles ont été déposées et quelques pneus ont été brûlés sur la route, sans gêner la circulation. Aux alentours de 16 heures, la manifestation s’est terminée dans le calme. Au lendemain de la fermeture de la mine de Kouaoua par la SLN, les réactions politiques se sont succédé (lire notre édition de mercredi 15 août). Dernières en date, celles des Républicains Calédoniens (RC) qui ont tenu à apporter leur « soutien à la SLN, à ses employés et aux populations de Kouaoua ». Le mouvement présidé par Sonia Backès évoque « une situation alarmante pour la commune comme pour la côte Est tout entière ». De son côté, le Rassemblement-Les Républicains considère « que cette succession d’actes de vandalisme n’est que la conséquence d’une revendication de certains partis politiques visant à s’approprier les titres miniers de la SLN ». Archives J.C.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS