Nouvelle Calédonie
  • J.-F.G. | Crée le 29.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 29.03.2019 à 07h11
    Imprimer
    Après deux ans de chantier, la « vitrine de l’armée » est enfin au goût du jour. Photo J.-F.G.

    ARMÉE. C’est la porte d’entrée de l’armée. Et, d’un avis unanime, il était loin d’être accueillant pour les jeunes souhaitant s’informer sur les métiers de l’uniforme. Mais après deux années de travaux, le Centre d’information et de recrutement des armées (Cirfa), installé à la caserne Gally-Passbosc, a été refait à neuf. Locaux décorés, spots publicitaires diffusés sur des écrans installés sur les murs et bientôt accès Wi-Fi, le centre est désormais dans l’air du temps. De quoi faciliter la mission des conseillers chargés de guider les 16-25 ans qui s’intéressent à la vie militaire. « Lorsque nous rencontrons un de ces jeunes, nous ne souhaitons pas remplir une case, mais bel et bien l’intégrer à un poste où il pourra s’épanouir », explique l’adjudant-chef Jean-François Kernanet, chef du Cirfa. Dans leur centre mais également lors de rencontres scolaires et des forums, les militaires ont rencontré 3 000 jeunes en 2018, dont 300 ont décidé d’entrer dans l’armée de terre, de l’air ou la Marine. En compagnie de représentants de chaque armée, le général à la tête des Fanc, Thierry Marchand, a rappelé à l’assistance l’importance d’un tel lieu. « Ces gens qui entrent ici seront à notre place dans trente ans. »

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS