Nouvelle Calédonie
  • Attendus demain pour le lancement de la saison hippique à Boulouparis, les pur-sang sont élevés avec beaucoup de soin avant de suivre un entraînement « sur-mesure ». Un investissement loin d’être à la hauteur des retombées, déplorent les éleveurs, dont la passion à l’égard du galopeur est bien trop forte pour renoncer.
    ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS