Nouvelle Calédonie
  • | Crée le 22.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 22.03.2019 à 08h02
    Imprimer

    Calédonie ensemble a publié un communiqué pour expliquer ses arguments en faveur d’une liste unique avec l’Avenir en confiance en vue de l’élection de l’assemblée de la province Nord.

    D’abord, l’arithmétique électorale favorise les listes qui font des gros scores dans l’attribution des sièges à la proportionnelle. En ordre séparé, deux listes loyalistes avaient obtenu quatre élus en 2014. Avec leurs suffrages additionnés, elles en auraient eu au moins cinq, voire six. Verdict : « des listes séparées pourraient nous faire perdre un ou deux sièges à la province et au Congrès. »

    Calédonie ensemble met en avant son bon résultat des provinciales de 2014, et la stature de son sénateur, Gérard Poadja, pour revendiquer la tête de liste. Jusque-là, les membres de l’Avenir en confiance semblent partants.

    Mais Calédonie ensemble demande aussi les troisième et quatrième places, proposant à l’Avenir en confiance les deuxième et cinquième places.

    À la province Nord, cela pourrait donner trois élus Calédonie ensemble et deux Avenir en confiance. Un résultat compatible avec le rapport de force dans cette province. Mais au Congrès, cela se traduirait par trois élus Calédonie ensemble, et un seul Avenir en confiance.

    C’est actuellement le principal point d’achoppement des tractations.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS