Nouvelle Calédonie
  • J.-A.G.-L. | Crée le 21.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 21.06.2019 à 06h43
    Imprimer
    Philippe Dunoyer souhaite avec cette loi « lutter contre les contenus haineux sur Internet mais aussi aux incitations à la violence ».

    SOCIÉTÉ. Il souhaite muscler la loi pour lutter plus efficacement contre la cyber-haine. Le député Philippe Dunoyer (UDI) a annoncé hier avoir déposé une série d’amendements lors de l’examen de la loi relative à la lutte contre la haine sur Internet en commission de l’Assemblée nationale, afin de « soumettre tous les opérateurs, quelle que soit leur taille, moteurs de recherche compris, à des mesures visant à lutter contre les contenus haineux sur Internet mais aussi contre les incitations à la violence, [qui pullulent] notamment en Nouvelle-Calédonie ». Rappelant que sur le Caillou, « des chaînes Youtube et des comptes Facebook constituent des déversoirs de haine et de violence, largement accessibles ». « Les jeunes Calédoniens ont, pour 90 % d’entre eux, un compte Facebook et sont connectés en moyenne quatre heures par jour sur Internet », affirme ce leader de Calédonie ensemble (CE) qui souhaite « envoyer un signal fort et contraindre les opérateurs à retirer les contenus haineux ainsi que les incitations à la violence qui leur sont signalés ». « Tandis que ces contenus prospèrent, poursuit Philippe Dunoyer, les associations désespèrent, tant ces vidéos ont un impact sur la violence réelle sur le terrain et détruisent de nombreux jeunes. » Le texte de loi sera au menu de l'hémicycle à compter du 3 juillet.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS