Nouvelle Calédonie
  • Philippe Frédière / philippe.frediere@lnc.nc | Crée le 27.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 27.03.2019 à 06h49
    Imprimer
    SANTÉ. Avec la succession de fortes hausses des prix, les ventes de tabac ont accentué leur recul en Calédonie entre 2017 et 2018.

    Cigarettes toutes prêtes ou à rouler, les ventes de tabac en Nouvelle-Calédonie ont poursuivi leur diminution en 2017 et 2018. C’est ce qui ressort du rapport de gestion 2018 de la régie des tabacs qui a été approuvé par le gouvernement.

    En volume, et tous types de produits confondus, la consommation annuelle de tabac s’était établie à 399 tonnes en 2014, elle n’était plus que de 296 tonnes en 2018.

    Les baisses les plus fortes ont logiquement correspondu aux augmentations de prix les plus massives décidées par le gouvernement, notamment en janvier 2018.

    Dans un premier temps, ce sont surtout les cigarettes blondes anglo-saxonnes, les plus vendues et de loin, qui ont surtout reculé. Les cigarettes françaises sont longtemps restées à peu près stables avant d’amorcer une baisse en 2017.

    Les fumeurs avaient reporté leurs habitudes de consommation sur le produit le moins cher, le tabac à rouler, qui a résisté aux augmentations successives et a même gagné des parts de marché. Ce n’est qu’en 2017 qu’il a commencé à fléchir légèrement.

    7,1 milliards de taxe sanitaire

    Les dernières augmentations étant venues le frapper d’autant plus lourdement que ce tabac est réputé le plus toxique puisque le plus souvent roulé dans des cigarettes dépourvues de filtres.

    Les renseignements fournis par la régie des tabacs permettent d’observer une poursuite de la baisse de consommation en 2019, mais à un rythme apparemment plus faible que celui del’année dernière.

    Pour mémoire, le prix moyen d’un paquet de cigarettes était de 725 francs en mars 2008.

    Il a atteint les 1 000 francs en octobre 2014 et s’établissait à 1950 francs en octobre 2018. Bien plus du double en dix ans.

    Le prix moyen du paquet de tabac à rouler était de 550 francs en octobre 2008, de 975 francs en octobre 2014. Il a bondi en janvier 2018 à 1 830 francs, et en octobre 2018 à 2 210 francs. Son prix a donc été multiplié par quatre en dix ans. En 2018, la vente de tabac a généré 7,1 milliards pour la TAT3S (taxe sur les alcools et les tabacs en faveur du secteur sanitaire et social).

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS