Nouvelle Calédonie
  • Ph.F. | Crée le 03.04.2019 à 04h30 | Mis à jour le 03.04.2019 à 08h43
    Imprimer
    La durée et l’intensité des pluies qui ont accompagné Oma ont fait de nombreux dégâts Photo LNC
    Politique. 746 agriculteurs répartis sur trente et une communes vont recevoir des aides financières en raison des dégâts provoqués par le cyclone Oma. Subventions également pour l’audiovisuel et pour les syndicats.

    Indemnités agricoles

    D’abord cyclone, puis tempête tropicale, Oma n’a pas été d’une violence extrême, mais le phénomène s’est attardé cinq jours en février sur la Calédonie, déversant un déluge qui a entraîné d’importants dégâts sur de nombreuses exploitations agricoles. Le gouvernement vient de débloquer 322,8 millions pour indemniser 746 exploitations dans trente et une des trente-trois communes du pays. Seules Nouméa et l’île des Pins ne sont pas concernées.

    Le pinus agréé pour la construction

    Le pinus calédonien vient de recevoir un agrément du gouvernement pour être utilisé comme matériau de construction. Cet arbre est un dérivé du pin des Caraïbes et a acquis au fil du temps ses propres caractéristiques.

    Ses qualités ? Une pousse rapide (trente ans), une bonne résistance aux tensions, aux températures et aux termites. Il peut être utilisé dans les charpentes, les poutres, les ossatures, etc. Actuellement, la sylviculture calédonienne approvisionne 25 % des besoins du marché local. L’objectif, à terme, est d’assurer une large production qui corresponde aux exigences spécifiées dans les normes européennes.

    Subventions syndicales

    Le gouvernement a versé sa participation financière aux organisations syndicales de salariés. La contribution publique est proportionnelle à la représentativité de chaque organisation, telle qu’elle ressort des élections professionnelles. Sur les 90 millions versés, un peu plus de 21 millions vont à l’Usoenc, 18 millions à l’UT CFE-CGC, 14,7 millions à l’USTKE, 13 millions à Force ouvrière, 11,4 millions à la Fédération des fonctionnaires, 6,5 millions à la Cogetra et 4,9 millions à la CSTNC.

    Aides à l’audiovisuel

    Près de 95 millions ont été débloqués pour soutenir différents projets de production audiovisuelle. Cette somme provient du fonds de soutien à la création audiovisuelle, créé en août 2016, qui centralise les aides de différents contributeurs (gouvernement, provinces, communes, investisseurs privés).

    Logement social

    Un projet de décret national est en préparation pour aider fiscalement les opérations de rénovation des logements sociaux outre-mer. Mais, dans un avis, le gouvernement attire l’attention de l’Etat sur le coût particulièrement élevé des programmes de rénovation de logements en Calédonie et souhaite en conséquence que le plafond fixé soit substantiellement relevé.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS