Pacifique
  • | Crée le 20.11.2018 à 04h54 | Mis à jour le 20.11.2018 à 08h56
    Imprimer

    L’organisation humanitaire Oxfam a lancé un vaste programme visant à fournir aux habitants d’Ambae de l’argent en espèces pour acheter de la nourriture, des produits d’hygiène et de quoi régler les frais de scolarité des trois prochains mois.

    En août, le gouvernement avait ordonné l’évacuation obligatoire d’environ 10 000 personnes à Ambae en raison de la forte activité volcanique. Beaucoup vivent aujourd’hui à Maewo et à Santo dans des campements de fortune. Une situation très difficile pour ces réfugiés qui manquent de tout, malgré l’aide gouvernementale. De nombreuses personnes déplacées ont prévu de rentrer chez elles lorsque l’état d’urgence serait levé, normalement à la fin du mois. Mais les cendres tombées sur l’île ont pollué l’eau et recouvert toutes les terres, rendant la reprise des cultures impossible en de nombreux endroits. Photo AFP

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS