fbpx
  • | Crée le 12.06.2021 à 10h42 | Mis à jour le 12.06.2021 à 11h42
    Imprimer
    Le second tour de l'élection présidentielle au Pérou entre Keiko Fujimori et Pedro Castillo a été un "processus électoral positif" dans lequel de "graves irrégularités" n'ont pas été détectées, a déclaré vendredi la mission d'observation électorale de l'Organisation des Etats américains (OEA).

    "La mission n'a pas détecté d'irrégularités graves", indique le rapport préliminaire du groupe dirigé par l'ex-ministre paraguayen des Affaires étrangères Rubén Ramirez. Mme Fujimori, donnée perdante de quelque 60.000 voix par le dernier décompte de vendredi, avait dénoncé mercredi des "indices de fraude" et réclamé l'invalidation d'environ 200.000 bulletins, issus de 802 bureaux de vote.

    MERCI DE VOUS IDENTIFIER
    X

    Vous devez avoir un compte en ligne sur le site des Nouvelles Calédoniennes pour pouvoir acheter du contenu. Veuillez vous connecter.

    J'AI DÉJA UN COMPTE
    Saisissez votre nom d'utilisateur pour LNC.nc | Les Nouvelles Calédoniennes
    Saisissez le mot de passe correspondant à votre nom d'utilisateur.
    JE N'AI PAS DE COMPTE

    Vous avez besoin d'aide ? Vous souhaitez vous abonner, mais vous n'avez pas de carte bancaire ?
    Prenez contact directement avec le service abonnement au (+687) 27 09 65 ou en envoyant un e-mail au service abonnement.
  • DANS LA MÊME RUBRIQUE

     


  • VOS RÉACTIONS