Politique
  • LNC | Crée le 05.08.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 15h41
    Imprimer
    L'Union des femmes citoyennes, mise en cause dans la lettre ouverte de l'épouse du président de la Province nord, Paul Néaoutyine, publiée dans notre édition de samedi, a tenu à apporter les précisions suivantes :

    « L'association n'a jamais appelé à manifester, ni à Nouméa, ni à Koné, ni contre le président Jacques Chirac, ni contre le président Paul Néaoutyine, encore moins contre la population du Nord ce qui n'aurait aucun sens. «L'Union des femmes citoyennes est composée de femmes de toutes origines et de toutes opinions politiques ou syndicales. «L'objectif de l'association est d'œuvrer à l'émancipation citoyenne des femmes, sans frontières internationales, nationales ou provinciales, dans le respect des autres et des lois en vigueur. A titre personnel, les membres de l'association sont donc entièrement libres de s'exprimer, et même invités à le faire souvent et correctement.«L'Union des femmes citoyennes demande donc à l'épouse du président de ne pas faire d'amalgame hâtif et de rester sereine dans ce genre de situation (...) »

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS