Société
  • LNC | Crée le 12.03.2003 à 21h00 | Mis à jour le 23.07.2016 à 15h37
    Imprimer

    Ambassadeur de France au Vanuatu depuis onze mois, Jean Garde se veut une cheville ouvrière active dans le renforcement des liens entre la Nouvelle-Calédonie et le Vanuatu. Mais il veut surtout contribuer au redressement de l'économie de l'archipel voisin, notamment en faisant appel aux capitaux calédoniens et à une plus grande coopération économique entre les deux archipels.Actuellement en mission à Nouméa, Jean Garde y multiplie les contacts auprès des élus, des administrations et des chambres consulaires. Son objectif est de sensibiliser ses interlocuteurs à tout l'intérêt qu'il y a pour la Calédonie à s'impliquer davantage dans la région, et pour le Vanuatu à s'appuyer sur les structures calédoniennes pour développer son économie.Le Premier ministre à NouméaL'ambassadeur s'est, par ailleurs, félicité du déplacement à Port Vila la semaine prochaine, pour le lancement de la semaine de la francophonie, du haut-commissaire et de Pierre Maresca, représentant le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. Il a également annoncé la prochaine visite du Premier ministre du Vanuatu Edward Natapei. Ce dernier sera à Nouméa le 13 mai avant de se rendre à Tokyo pour participer à une réunion des pays insulaires du Pacifique, puis à Paris pour répondre à une invitation de Jean-Pierre Raffarin le 19 mai.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS