Sports
  • Pierre Guillot | Crée le 08.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 08.06.2019 à 04h25
    Imprimer
    Samedi après-midi à Koumac, le RC Poindimié (en jaune) a dominé 4-0 l\'AS Grand Nord en qualification provinciale de la Coupe de CalédoniePhoto I.C.
    Football. Samedi dernier, à l'occasion du 3e tour de qualification provinciale de la Coupe de Calédonie, Baco et Poindimié ont frappé fort. La « Jihesse » a dominé 5-1 l'US Gélima, le Racing en faisant de même avec l'AS Grand Nord balayée 4-0.

    Pourtant on attendait beaucoup, peut-être un peu trop, de ces deux belles affiches qui opposaient les meilleures équipes de la PH Nord, la 8e place de Poindimié étant due à la perte de trois matches sur tapis vert alors qu’il les avait largement gagnés sur le terrain. La rencontre entre l’ASGN et Poindimié était d’autant plus attendue qu’elle constituait des retrouvailles entre deux équipes qui s’étaient affrontées le samedi précédent en championnat. « Il y a une semaine, on s’était déplacés à Koumac avec une équipe amputée de 5 titulaires. Ce qui ne nous a pas empêchés de mener 1-0 à la pause. En deuxième période, les remplaçants, ceux qui ne sont pas habitués à évoluer sous la pression ont craqué tant physiquement que mentalement et on s’est fait rejoindre au score à 1-1. Rien de tel cette fois », raconte Paul Thelotte, le président du Racing.


    Elimination directe

    Pour ce match de Coupe à élimination directe, l’ex-pensionnaire de Super Ligue a pu disposer de tout son effectif. À l’exception de son attaquant Jean-Philibert Outiou, auteur de 9 buts l’an dernier en Super Ligue, qui n’est toujours pas remis de la blessure contractée en championnat devant Ponérihouen. « En ouvrant très vite la marque, les garçons se sont facilité la tâche. On a mené 3-0 au repos pour finalement l’emporter 4 à 0 », conclut le dirigeant du RCP.

    Dans le même temps, mais à Koné, la JS Baco recevait l’US Gélima sur la pelouse du stade Lucien-Yoshida. Là aussi, on s’attendait à un match équilibré. Il n’en a rien été si l’on se fie au score de 5-1 en faveur de Baco. « Cela n’a pas été si facile que ça », tempère Jean-Marc Ounémoa qui poursuit : « c’était compliqué car il y avait une forte opposition en face. »

    Cartons rouges

    « On a su marquer sur le peu d’occasions que nous avons eues. Nous avons mené 1 à 0 avant que notre gardien ne se fasse expulser pour avoir fait une faute de main en dehors de la surface. Nous nous sommes retrouvés à 10 jusqu’à la 30e minute ou là, c’est leur gardien qui prend un rouge pour une mauvaise sortie sur notre attaquant. Penalty pour nous qui menons 2 à 0. Au retour des vestiaires ils reviennent à 2-1. Ils poussent mais on arrive à tenir et derrière on met nos trois autres buts », conclut l’entraîneur de Baco. Victorieux à l’arraché 3-2 de l’AS Pwaola, le dernier représentant de la 1re division, Kanala Sport, recevra Baco à l’occasion du 4e tour. Quant à Poindimié, il sera opposé au vainqueur du dernier match qui se jouera cet après-midi entre Goéland Oundjo et l’AS Poum. Le Racing et Baco sont des favoris logiques pour représenter le Nord en 8e de finale au niveau pays.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS