Sports
  • Anthony Fillet / anthony.fillet@lnc.nc | Crée le 22.03.2019 à 04h30 | Mis à jour le 22.03.2019 à 10h22
    Imprimer
    Kayara (à gauche) a marqué le seul but calédonien hier à Fidji. Photo Fiji Football association

    FOOTBALL. Contre une sélection mauricienne ayant échoué, l’an passé, à se qualifier pour la Coupe d’Afrique - victoire contre le Malawi (1-0) puis défaites face au Botswana (0-6) et l’Angola (0-1) -, la Calédonie était bien partie dans ce match amical international, hier après-midi à Lautoka : elle menait 1-0 à la pause grâce à un but, sur penalty, du meilleur joueur de la dernière Ligue des champions océanienne, Roy Kayara, défenseur central en club (Wellington puis Hienghène) mais milieu excentré en sélection (26e). « On a fait une très bonne première mi-temps, avec » comme lundi soir, lors de la défaite face à Fidji (0-3), « encore un jeu de possession : on a fait tourner le ballon et on a été récompensés ». Une période « intéressante », c'est ce que veut retenir le sélectionneur calédonien Thierry Sardo, qui dirigeait son 19e match (5 victoires, 7 nuls, 7 défaites) depuis mars 2016.

    « Trois grosses erreurs »

    « Puis, en seconde mi-temps, on a eu un gros déficit physique, on a pris le vent pendant une bonne vingtaine de minutes : on voyait que certains joueurs n'avaient pas de rythme dans les jambes pour tenir deux matchs en quatre jours, alors que le championnat (de Calédonie) n'a pas encore commencé. » Pour autant, « ce n'est pas une excuse, parce qu'on fait encore trois grosses erreurs sur les buts (aux 58e, 65e et 78e minutes), on les donne ! On a ensuite essayé de revenir, on est passés en 3-5-2 (au lieu d'un 4-2-3-1) sur le dernier quart d'heure, ça nous a donné de bonnes opportunités. Même si, bon, on était quand même un peu cramés, on aurait pu revenir à 3-2 », sachant que les Mauriciens ont fini à 10, « mais on n'a pas eu de réussite ». Au final, dans ce tournoi triangulaire amical, « on est venus avec quelques joueurs qui manquaient, ça m'a permis d'en voir d'autres », précise Thierry Sardo, ancien gardien pour qui ce ne fut « pas agréable de perdre deux matchs, en plus en encaissant 6 buts, dont 5 très grosses erreurs défensives ». Sa « réflexion sera d'autant plus grande pour la liste des 23 » qui iront aux Jeux du Pacifique en juillet, un tournoi où, cette fois, les Calédoniens jouant en Europe seront présents pour apporter de la rigueur et de l’efficacité à cette sélection calédonienne.


    Savoir +

    Le onze de départ calédonien, hier : L.-A. Washetine ; J. Tchacko, G. Gope-Iwate, M. Tiaou, D. Wahéo - J. Wakanumuné, C. Sansot - R. Kayara, C. Décoiré, N. Némia - N. Hmaen.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS