Sports
  • Anthony Fillet | Crée le 29.11.2018 à 04h25 | Mis à jour le 29.11.2018 à 09h14
    Imprimer
    Sur cette action, Darnelle Hace (15) a sauvé sur sa ligne. Malheureusement, Rosie White (13) aura eu d’autres occasions... Photos OFC
    FOOTBALL. Pas de surprise hier après-midi à Lifou en demi-finale de la Coupe d’Océanie : l’armada kiwie n’a laissé aucune chance à la sélection cagoue, surclassée 8 buts à 0.

    Les Calédoniennes auront résisté trente-huit secondes. Sidney Gatha engage et trouve côté gauche Josiane Ayawa, le ballon file jusqu’à Kamène Xowie puis Kim Maguire... La Néo-Zélandaise Ria Perceval coupe la trajectoire, remet derrière à Meikayla Moore, qui ne s’affole pas malgré le pressing et décale CJ Bott, laquelle transmet à Paige Satchell : la latérale droite de 20 ans, intenable hier, enclenche alors le turbo et remonte 70 mètres, passant entre Cassidy Cawa et Kamène Xowie, laissant sur place Josiane Ayawa puis battant à la course Claire Kaemo... Son centre en retrait est repris par Betsy Hassett, dont la conclusion est aidée par la base du poteau (0-1).

    Un côté droit en feu

    Le 2e but, comme d’autres par la suite, est arrivé du même côté néo-zélandais, le droit : Bott cible dans la surface Katie Bowen, dont le tir en pleine course est trop croisé... mais prolongé par Emma Rolston (0-2, 7e). La milieu de Duisbourg doublera sa mise sur une géniale inspiration : contrôle de la poitrine dos au but à 20 mètres, suivi d’une volée lobant la gardienne Lorenza Hnamano (0-3, 20e)... Rolston s’offrira même un triplé en bonifiant un nouveau centre en retrait de Satchell (0-7, 43e). Puis Bowen (0-4, 26e) et Rosie White (0-6, 38e), à la réception de passes au sol de Rolston, et Satchell d’une frappe croisée (0-5, 30e) ont alourdi un peu plus le score en première période... Sans un plongeon de Hnamano (11e), un sauvetage de Darnelle Hace devant la ligne (15e) puis un tir de White sur le poteau (29e), l’écart à la pause aurait pu monter à deux chiffres.

    1-0 en seconde période

    La seconde mi-temps aura été moins dure pour les Calédoniennes, toujours dominées physiquement, techniquement, tactiquement, territorialement, avec plusieurs actions chaudes de la part des Néo-Zélandaises, mais elles n’auront cédé qu’une fois, Rosie White croisant bien sa demi-volée (0-8, 60e). Pour sa 2e participation à la Coupe d’Océanie depuis la 1re édition en 1983, la sélection cagoue, réunie en cercle sur le terrain après le match, n’a pas à rougir : avec 35 buts marqués et aucun encaissé en 4 matchs, cette sélection néo-zélandaise est injouable pour ses adversaires océaniens... La Coupe lui tend les bras et avec elle la qualification pour la Coupe du monde 2019 en France... Les Calédoniennes, elles, ont encore une 3e place à aller chercher, samedi, contre des Papoues qui leur avaient fait mal au 1er tour... On les retrouvera ensuite aux Jeux du Pacifique, aux Samoa en juillet.

    En haut : L. Hnamano, J. Ayawa, M. Lolo, C. Cawa, S. Gatha, C. Kaemo. En bas : G. Jaine, K. Maguire, D. Hace, M. Jaine, K. Xowie. Entrées en jeu : K. Nemouare, M.-A. Ajapuhnya et M. Broustet.

    Coupe d’Océanie

    Groupe A (Koné)

    Papouasie - Samoa : 5-0

    Calédonie - Tahiti : 4-2

    Tahiti - Samoa : 5-5

    Calédonie - Papouasie : 2-6

    Papouasie - Tahiti : 3-1

    Calédonie - Samoa : 2-0

    Groupe B (Nouméa)

    NZ - Tonga : 11-0

    Fidji - Cook : 3-0

    Fidji - Tonga : 12-0

    NZ - Cook : 6-0

    Tonga - Cook : 1-0

    NZ - Fidji : 10-0

    Demi-finales (hier) :

    A Lifou. NZ - Calédonie : 8-0

    A Maré. Fidji - Papouasie : 5-1

    3e place et finale :

    Petite finale samedi à 14 h au stade Numa-Daly, à Nouméa, puis finale à 17 h.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS