Sports
  • AFP | Crée le 29.11.2018 à 04h25 | Mis à jour le 29.11.2018 à 04h25
    Imprimer
    Préféré à l’attaquant Moussa Dembélé au coup d’envoi, Maxwell Cornet a inscrit un doublé. Photo AFP
    football. Lyon et Maxwel Cornet ont certes malmené Manchester City (2-2) hier au Groupama stadium, mais ce nul oblige les Lyonnais à jouer leur ticket en Ukraine, le 12 décembre.

    Exploit pas si lointain, qualification pas si proche. Les Lyonnais peuvent s’en mordre les doigts car dans l’autre rencontre du groupe F, le Shakhtar Donetsk l’a emporté sur le fil sur le terrain du club allemand d’Hoffenheim (3-2) et revient à deux longueurs de l’OL qui, pour la 4e fois de cette phase de poules, n’a pu tenir un score en sa faveur.

    Pour aller en 8es de finale, Lyon ne devra pas perdre sur le terrain du Shakhtar, pour s’assurer au pire la 2e place du groupe. C’est dommage car les Lyonnais, qui à l’aller en Angleterre avaient infligé aux Citizens leur unique défaite de la saison (2-1), et qui auraient déjà pu valider leur qualification lors de la journée précédente contre Hoffenheim (2-2), ont bien cru pouvoir arriver à leurs fins cette fois-ci.

    Aligné au coup d’envoi après n’avoir été titulaire qu’une fois cette saison, contre Manchester City, le 19 septembre avec un but à la clé, Maxwell Cornet a été le joueur du match pour l’OL. L’international ivoirien a donné logiquement l’avantage à Lyon en trouvant l’ouverture d’un tir du gauche en pleine lucarne à la réception d’un centre délivré depuis l’aile gauche par Depay (55e).


    Laporte et Agüero

    égalisent

    Alors que Manchester City avait égalisé par le Français Aymeric Laporte d’une reprise de la tête après un coup franc joué depuis l’aile droite par Raheem Sterling (62e), Cornet a porté le score à 2-1 en marquant de près à la suite d’un service de Memphis, lui aussi omniprésent (81e).

    Hélas, pour les Lyonnais, les hommes de Pep Guardiola ont réussi à égaliser de nouveau par Sergio Agüero, qui a repris de la tête un corner joué de la droite par Riyad Mahrez (83e).

    En première période, l’OL avait déjà eu trois opportunités de prendre l’avantage et Maxwell Cornet a été à chaque fois impliqué. Memphis manquait la réception d’un centre adressé de la droite par l’ancien Messin (13e) alors que ce dernier ratait la reprise d’un centre de Ferland Mendy depuis l’aile gauche (29e).

    De son côté, Manchester City mérite quand même le partage des points. Le gardien lyonnais Anthony Lopes, comme face à Saint-Etienne samedi matin, a notamment été déterminant sur des actions de Mahrez (14e, 45e) mais aussi sur une reprise de la tête d’Agüero (58e) et face à Leroy Sané (63e) alors que Fernando Marçal a contré in extremis Agüero (69e).


    Ligue des champions

    5e journée - Groupe F

    Lyon - Manchester City : 2-2

    Hoffenheim - Shakhtar Donetsk : 2-3

    Classement :

    1. Manchester City 10 points

    2. Lyon 7 points

    3. Shakhtar Donetsk 5 points

    4. Hoffenheim 3 points

    Encore à jouer :

    13 décembre : Shakhtar Donetsk (UKR) - Lyon (FRA)

    13 décembre :

    Manchester City (ANG) -

    Hoffenheim (ALL)

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS