Sports
  • Pierre Guillot | Crée le 09.03.2019 à 04h25 | Mis à jour le 09.03.2019 à 04h25
    Imprimer
    Dumbéa FC (photo de gauche) affrontera Wacaélé à 14 heures, alors que Patho (en bleu et jaune, photo de droite) sera opposé à Baco à 16 h 30. Photos D.R.
    Football. En avant-première d’une saison 2019 qui s’annonce riche et intense, deux matchs de barrage d’accession sont programmés cet après-midi au stade Numa-Daly. Ils permettront de désigner les deux derniers acteurs d’une Super Ligue réduite cette année à 10 équipes.

    A 14 heures se feront face deux champions provinciaux, l’ES Wacaélé, venu des îles, et Dumbéa FC, représentant du Sud.

    Wacaélé, équipe maréenne du district de Guahma, tentera de retrouver une élite qu’elle avait fréquentée en 2015. Une saison terminée à la 8e place suivie d’une relégation. Car à l’époque, pour limiter le nombre d’équipes des îles à deux en Super Ligue, la moins bien placée était automatiquement rétrogradée, quel que soit son classement final. Depuis, Wacaélé a beaucoup tenté pour retrouver l’élite, mais en pure perte.

    « J’espère que cette fois-ci, c’est la bonne. Durant l’intersaison, l’effectif n’a pas beaucoup bougé. Je vais pouvoir compter sur les anciens, ceux qui étaient déjà parmi nous en 2015, pour encadrer les jeunes qui sont très prometteurs. Il faudra jouer à notre meilleur niveau pour venir à bout d’une équipe de Dumbéa qui s’annonce difficile à manœuvrer », analyse l’entraîneur, Jean-Michel Némia.


    Recrue significative

    En face se dressera un ambitieux champion de PH Sud. « L’AS Auteuil, qui est devenue ensuite le FC Auteuil, a été créée en 1973. Elle a pris son nom actuel de Dumbéa FC pour mieux faire ressortir son appartenance à sa commune d’origine », raconte Francis Watrone, son directeur technique. Qui poursuit : « Nous avons accueilli plusieurs recrues, dont la plus significative est (le milieu récupérateur) Neil Wahiobé international jeune qui évoluait la saison dernière à Ne Drehu. On mise donc sur la continuité avec le groupe qui nous a permis de remporter le titre provincial. Le match s’annonce très équilibré et chaque équipe a sa chance de l’emporter », conclut-il.

    Dans le second match de l’après-midi, qui débutera à 16 h 30, Horizon Patho tentera, face à Baco, de conserver sa place au sein d’une Super Ligue qu’il a rejointe en 2016. Pour ce match crucial pour son avenir, l’équipe maréenne est privée du défenseur Emile Béaruné et du milieu gaucher Georges Béaruné, partis goûter aux luttes de la Ligue des champions d’Océanie, respectivement à Hienghène et à Central (Tahiti).


    Jeunes prometteurs

    « On fera sans eux en gardant le même effectif que l’année dernière, avec de jeunes joueurs prometteurs qui vont faire leurs débuts avec l’équipe première cette année. Il n’y a pas de favoris dans ces barrages. Toutes les équipes sont prêtes grâce à une bonne préparation. On doit se méfier d’une talentueuse équipe de Baco », analyse Kuane Béaruné, en charge de la communication à Horizon.

    Une prudence légitime. Car si la « Jihesse » a vu son étoile beaucoup pâlir ces dernières saisons, elle n’en demeure pas moins une référence pour le football de club calédonien.

    « Nous faisons confiance au groupe qui a remporté le titre provincial. Nous misons beaucoup sur les cinq ou six U19 très prometteurs qui ont été régulièrement alignés la saison dernière », considère Noam Téin, le directeur général de la JS Baco. « On se félicite aussi du retour de Yohann Mercier, qui a décidé de reprendre du service pour aider son équipe de cœur. On a toutes nos chances lors de ce match couperet. En tout cas, on jouera à fond pour défendre nos couleurs et celles de la province Nord, de la mairie de Koné, des districts coutumiers et de nos partenaires », conclut le dirigeant.

    Savoir +

    Aujourd’hui, stade Numa-Daly, à Nouméa. 14 heures : ES Wacaélé - Dumbéa FC16 h 30 : Horizon Patho - JS BacoLes deux rencontres sont à suivre en direct sur la chaîne Youtube FCF TV.

    Repères


    La formule

    Contrairement aux craintes émises par certains clubs, ces deux matchs de barrage se dérouleront selon la formule habituellement utilisée en coupe. Soit deux prolongations de chacune quinze minutes en cas d’égalité au terme du temps réglementaire, puis éventuellement des tirs au but pour départager les équipes en cas de nouvelle égalité.

    Leurs parcours l’an passé

    Horizon Patho : 9e sur 12 de Super Ligue avec 46 points pour 6 victoires, 6 nuls, 10 défaites, 40 buts marqués et 32 encaissés en 22 journées. Total ramené à 37 à cause de 9 points de pénalité d’arbitrage.

    ES Wacaélé : champion de Maré, puis champion des Iles en battant 4-2 l’AS Qanono (Lifou) en demi-finale puis 4-3 l’Etoile de Banoutr (Ouvéa) en finale à Lifou.

    Dumbéa FC : champion de PH Sud avec 73 points pour 17 victoires, 2 nuls, 1 défaite, 88 buts marqués et 20 encaissés en 20 journées. Total ramené à 61 à cause de 12 points de pénalité d’arbitrage.

    JS Baco : champion de PH Nord avec 50 points pour 15 victoires, 5 nuls, 3 défaites, 79 buts marqués et 39 encaissés en 23 journées. Total porté à 56 grâce à un bonus de 6 points pour les équipes jeunes.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS