Sports
  • | Crée le 18.06.2019 à 04h25 | Mis à jour le 18.06.2019 à 04h25
    Imprimer

    Il est passé à côté de la victoire, mais le lot de consolation devrait lui plaire : Ott Tänak (Toyota) a pris hier la tête du championnat du monde (WRC) malgré sa 5e place au rallye de Sardaigne, remporté par l’Espagnol Dani Sordo (Hyundai). Sur le plan comptable, la prise de pouvoir du pilote balte est indiscutable. Mais au vu de sa domination outrageuse sur les routes sardes depuis samedi, il peut en vouloir à sa direction assistée, qui a choisi de l’abandonner dans l’ultime spéciale et a offert les lauriers à Sordo, vainqueur devant le Finlandais Teemu Suninen (M-Sport Ford) et le Norvégien Andreas Mikkelsen (Hyundai).

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS