Sports
  • Titouan Moal | Crée le 15.04.2019 à 04h25 | Mis à jour le 15.04.2019 à 13h17
    Imprimer
    Ce n’est pas la première fois que Marcy Manate remporté le doublé vitesse / longue distance. Photo T.M.
    VA’A. Après avoir remporté haut la main les championnats de Calédonie de longue distance il y a trois semaines, Titouan Puyo et Marcy Manate se sont imposés samedi aux championnats de vitesse, à Plum.

    La journée de samedi a été longue pour les quelques 280 rameurs réunis à Plum. Entassés sous leurs tentes afin de se protéger des averses passagères et des bourrasques de vent, ils ont passé près de huit heures à attendre leur tour où bien celui des copains, sur la plage de Carcassonne.

    Et c’est sans doute au pire moment de la journée que le groupe électrogène, alimentant les appareils électroniques du comité de course, a décidé de leur jouer un mauvais tour. Les six athlètes qualifiés pour la finale open hommes quittaient le rivage dans leurs pirogues NC 2011 identiques, et les six rameuses de la finale féminine venaient de se mettre en place sur la ligne de départ pour ce qui allait être l’avant-dernière course de la journée.

    Marcy en patronne

    Quand une vingtaine de minutes plus tard, le moteur fait de nouveau entendre son vrombissement, c’est à la satisfaction générale que les piroguiers s’avancent en nombre au bord de la plage afin de scruter les 500 mètres qui séparent les deux lignes.

    Chez les dames, Marcy Manate n’aura pas laissé planer longtemps le doute. Si Rosemelle Terii et Moetuarii Manate sont parties avec une petite longueur d’avance, la championne de Calédonie de longue distance a réussi à rattraper son retard avant la moitié de la course.

    Une place de leader qu’elle ne lâchera plus jusqu’à la fin, malgré une dernière attaque dangereuse de Rosemelle dans les dernières 100 mètres. Au final, elle boucle les 500 mètres en 3’23??76, soit un peu plus de trois secondes de moins que Rosemelle Terii. Hélène Christophe complète le podium.

    Côté masculin, le scénario est quasiment le même. Manoa Taerea a frappé fort d’entrée de jeu pour se faire finalement rattraper par Titouan Puyo (2’45??97) à la moitié du parcours. Puis le supiste a ensuite gardé la tête jusqu’à la fin, sans jamais vraiment être inquièté par les attaques de son poursuivant.

    « Notre lièvre »

    « Comme d’habitude T2 (surnom de Titouan Puyo, NDLR) est revenu sur la fin. Pourtant, j’ai cravaché pour essayer de le tenir (rire). Je suis content d’être pas loin de lui, c’est notre lièvre à nous, on connait tous son état de forme », commente Manoa Taerea. La surprise est surtout venue d’Albert Mainguet, qui termine à la troisième place. Bien en retard sur le reste de ses conccurent au départ, il a grignoté petit à petit la distance qui le séparait du reste du groupe pour venir se caler au pied du podium. Son premier chez les seniors.

    Titouan Puyo, qui décollait la nuit dernière pour la Métropole avant la Carolina Cup, aux Etats-Unis, le 27 avril, remporte de son côté son premier championnat de Calédonie de vitesse en individuel : « Avec ça, j’espère avoir ma place au soleil... enfin, au soleil des Samoa (rire) ».

    Titouan Puyo après sa dernière course, samedi. Photo T.M.


    Savoir +

    En surfski, c’est Alban Puyo qui a devancé de peu Benjamin Legrave. Manutea Teniarahi complète le podium.

     

    Iles sous le vent solide en V6

    Lors des deux épreuves reines par équipes que sont le 500 m et le 1 500 m open hommes, le club d’Îles sous le vent n’a laissé aucune chance à la concurrence, dans la journée de dimanche. Lors de la course la plus courte, ils devancent les formations de Tuhaa Pae Va’a et de Koumac. Et au 1 500 m, les Piroguiers du Mont-Dore et l’AS Kara Rame complètement le podium.

    En V12, où neuf clubs étaient inscrits chez les hommes, Tuhaa Pae Va’a s’est illustré face à Îles sous le vent et à l'ASPTT. Côté féminin, Tuhaa Pae Va'a a gagné son duel face aux rameuses de Dumbéa. Au cumul de toutes les épreuves (par équipes, mais également individuelles), c’est le club de Tuhaa Pae Va’a qui a remporté le plus de médailles.

  • DANS LA MÊME RUBRIQUE
  • VOS RÉACTIONS