• | Crée le 13.08.2019 à 16h58 | Mis à jour le 13.08.2019 à 17h09
    Imprimer
    Photo Archives LNC

    Quatre mineurs de 13 et 14 ans ont été placés en garde à vue au commissariat central de Nouméa où ils ont été entendus dans une affaire de violences.

    Hier, lundi, trois d'entre eux ont violemment frappé deux jeunes garçons de leurs âges qu'ils ont rencontrés au skatepark de Sainte-Marie, à Nouméa. Une agression totalement gratuite. Un quatrième adolescent en a alors profité pour filmer la scène avec son téléphone portable.

    On appelle cela le « happy slapping » ou « vidéo-lynchage ». Cette pratique rend, de fait, l'auteur de la vidéo complice de l'agression.

    La police nationale est intervenue quelques minutes plus tard et a interpellé les quatre mineurs impliqués. Ce mardi après-midi, ceux-ci sont ressortis libres du commissariat avec une convocation en poche pour le tribunal pour enfants. Ils seront jugés pour violences en réunion et « enregistrement et diffusion d'images d'atteintes volontaires à l'intégrité de la personne ».
     

    Plus d'informations dans votre édition de demain, mercredi 14 août.

  • VOS RÉACTIONS