• | Crée le 23.01.2020 à 08h44 | Mis à jour le 23.01.2020 à 15h51
    Imprimer
    Illsutration LNC Photo Archives LNC

    Contrairement à  ce qui s’était passé en 2018, il n’y aura pas en 2020 de procédure d’inscription d‘office sur la liste référendaire des natifs Calédoniens de droit commun, alors que cette facilité est reconduite pour les personnes de statut coutumier (donc Kanak).

    Philippe Gomès, Philippe Dunoyer et un groupe de députés apparentés UDI ont pourtant déposé une proposition de modification de la loi organique allant en ce sens, mais elle a été repoussée la nuit dernière pour nous par la commission des lois de l’Assemblée nationale. Elle avait pourtant reçu le soutien de l’Avenir en confiance, de l’Eveil océanien et de Génération NC.

    Ce rejet n'est pas une surprise, puisqu’il correspond à la position adoptée par l’Etat lors du dernier Comité des signataires. Mais pour pour les députés calédoniens et la plupart des responsables du camp loyaliste, il aboutit à une rupture d’égalité entre citoyens calédoniens, de nature à entacher la sincérité du deuxième référendum.

  • VOS RÉACTIONS